S'approvisionner en porduits français à l'étranger

Comment faire, combien ça coûte, à qui s'adresser? Toutes les réponses ici !

Notre Dossier sur Berlin et les Livres

Embarquez les 10 meilleurs Guide de Berlin dans votre aventure Outre-Rhin

Itinéraires berlinois

Rainbow Berlin vous donne ses conseils de visites pour voir Berlin autrement !

Envie d'aventures excitantes dans Berlin ?

Rainbow Berlin vous emmène visiter Berlin autrement: brasserie abandonnée, dépot de trains à l'abandon, Eisfabrik...

Ecrivez sur Rainbow Berlin

La plume vous démange? Vous avez des choses à dire? Rainbow Berlin cherche de nouveaux rédacteurs! Pour les détails, c'est par ici !

Affichage des articles dont le libellé est Culture allemande. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Culture allemande. Afficher tous les articles

samedi 30 novembre 2013

Le Jägermeister: qu'est ce que c'est, comment ça se boit?

Jägermeister
"Rah, meuf, parle pas si fort, on s'est envoyé des Jägerbombs à la fête de la boite hier, j'ai le chantier de construction du U5 en entier dans l'crâne". "Du Jägerquoi?" s'est écrié la meuf en question sans pitié pour mon mal de crâne. Rah, voilà encore un problème d'adaptation culturelle franco-allemande. Peu de gens Outre-Rhin savent ce qu'est le Jägermeister, alors qu'ici, à Berlin, on boit des shots de Jägermeister en soirée comme on picole du gin en France.

Bon, petit tour d'horizon de la liqueur allemande la plus trendy. Histoire que vous sachiez de quoi j'vous parle la prochaine fois.

Y'a quoi, dans le Jägermeister?

A Berlin, il est quasi-impossible de trouver un bar sans Jägermeister. En shooter ou en cocktail, ce machin alcoolisé se décline avec à peu près tout. Pourtant, c'est mauvais ! Ah si, avouez-le, le Jägermeister fait partie des liqueurs les plus mauvaises jamais créées.

Alors, qu'est ce qui compose le Jägermeister pour que ce soit si mauvais? Rien que 56 ingrédients, parmi lesquels figurent des plantes, des racines, des épices, des fruits, des graines et des fleurs. Les experts en Jägermeister vous parleront de la saveur particulière de cette liqueur, de son petit goût de cannelle, sa pointe de réglisse, de son goût prononcé d’anis étoilé, de coriandre, de citron, de gingembre, de clou de girofle, de safran et de je-sais-pas-quoi... avant de se l'enfiler en shots. V'là la logique ! C'est sûr que le goût du Jägermeister a de quoi diviser. Le mieux, c'est de l'essayer vous-même - ou pas.

Le Jägermeister, c'est un médicament en fait

Bouteille de JägermeisterDans la composition du Jägermeister, on trouve apparemment des herbes médicales - je dis apparemment, parce que la recette est tenue secrète. Mais une chose est sûre: si herbes médicinales il y a dans le Jägermeister, elle ne fonctionnent pas sur la gueule de bois ! D'ailleurs, le Jägermeister, inventé en 1935, est à la base un médoc, sensé guérir les toux incessantes et les difficultés de digestion de grand papa chasseur, Jägermeister signifiant d’ailleurs Maître Chasseur en allemand. Dès les années 1970, le Jägermeister s'exporte, et en 1973, c'est la première marque à s'offrir une publicité sur un maillot d'une équipe de football. Faut dire que le logo du Jägermeister, ce cerf avec de magnifiques bois surmontée d'une croix rougeoyante en impose, v'là comment !

Allez, petite minute culture: le logo de Jägermeister est une référence au sens premier de Jägermeister: "Maître chasseur", la croix étant une référence à Hubert de Liège et Eustache de Rome, les Saints-patron des chasseurs. Voilà, fin de la minute culture. Vous avez maintenant un fait inutile pour briller en société.

Le succès du Jägermeister s'exporte

Dès le début des années 1990, le Jägermeister a été rajeuni par une campagne marketing très agressive. Dès l'apparition des réseaux sociaux, Jägermeister a sauté sur l'occasion pour ouvrir des pages facebook djeunzs pour chacun des 80 pays où ils sont présents, et des twitter übercool, pour entretenir son image in & swag. Un succès marketing tel que le Jägermeister est aujourd'hui la liqueur la plus exportée d’Allemagne, elle est même plus consommée à l’étranger qu'en Allemagne. 

Si en France le Jägermeister semble toujours réservé à une petite élite de connaisseurs, c'est aux Etats-Unis que la bouteille verte marche le mieux ! Merci (ou pas) « Very Bad Trip » qui a démocratisé le breuvage, dans la scène où les 4 camarades partagent un shot sur le toit du César Palace avant de ne plus se souvenir de leur soirée. Placement de produits is the key du succès, les gens ! D'ailleurs, cherchez aussi un peu dans cette culture populaire avec laquelle vous avez été élevée et vous verrez que la bouteille verte et le logo de Jägermeister est placé partout: Friends, Futurama, Modern Family, Offsprings, Eminem...

Comment se boit le Jägermeister ?

JägerbombsPassons au plus intéressant, si d'aventure vous osez essayer ce breuvage immonde: comment se boit le Jägermeister? Quatre cocktails tiennent en ce moment le haut du pavé Jägermeisterien: les Jäger Bomb, le Dark Angel, le Jazz Negroni ou le Jäger Club.

  • Les Jägerbombs sont les shots les plus hype de Berlin - et probablement d'Allemagne. C'est un cocktail obtenu en laissant tomber un shot de 4 cl de Jägermeister dans un verre de 25 cl de boisson énergisante. A boire cul-sec. Et à recommencer.
  • Le Dark Angel mêle l'amer du Jägermeister à l'amer de la vodka noire. Commencez par verser de la boisson énergisante dans un verre - quantité à convenance. Ajoutez de la vodka (de préférence noire, pour l'effet dark) et le Jägermeister doucement afin d'obtenir la couche noire sur le dessus. A remuer avant le boire ou vous êtes bon pour le choc amer de votre vie.
  • Voilà un cocktail Jägermeister vitaminé: le Jazz Negroni. Du jus d'une Orange fraîchement pressée, versez 7 cl de Jägermeister, quelques glaçons, et voilà ! Un cocktail classe et plein de vitamine D pour survivre à l'hiver berlinois.
  • Le Jäger Club est l'équivalent allemand du gin tonic: 12 cl d'eau gazeuse dans laquelle on verse 3 cl de Jägermeister. Classique et efficace - pour qui aime le Jägermeister.

Et vous, vous le buvez comment, votre Jägermeister?

Vous avez aimé cet article? Restez informé des nouveautés berlinoises grâce à la newsletter mensuelle !


jeudi 12 septembre 2013

Affiches électorales allemandes et grosses rigolades

élections allemandes
Poubelle berlinoise estampillée: urne. Un grand respect pour le process électoral, en Allemagne

Ah, les élections allemandes.

Comme les élections françaises, c'est la grande parade de l'humour. Nombreux sont les petits malins qui détournent les affiches à tout va: changement de slogan, moustache à la Hitler, références pornographique... Cette année, les Bundeswahl sont d'une chiantise absolue et les partis politiques allemands n'offrent aucune surprise, tant dans leurs mots que dans leurs actions. Bref, les Allemands ont décidés de faire leur parti (haaha, jeu de mot... ok, je sors) de cette latence politique et de faire mumuse avec les affiches électorales. Le résultat est délicieux - comme quoi, oui, les Allemands sont capables d'humour.

Petit paysage d'horizon des meilleures affiches électorales allemandes détournées

élections allemandes - les verts2 Girls, 1 Cup est une référence claire au film pornographique du même titre (ça va encore m'attirer beaucoup de visites sympa, ça, au niveau des mots clefs). La campagne électorale des Vert (die Grüne) a comme slogan "Und du?": "Et toi?". L'idée derrière doit être: donner envie aux Allemands d'inciter le changement en l'interpellant directement et en le prenant à parti. Septiques face aux changements, les Allemands se souviennent très bien que la dernière fois que les Grün étaient au pouvoir, l'Allemagne a bombardé des civils à Belgrade, n'ont pas protesté contre les réformes Hartz IV qui ont rongé les acquis sociaux, ont laissé se faire la libéralisation des marchés financiers et la réduction des impôts pour les plus hauts salaires... bref, que du bonheur dans un ciel bleu serein, quoi !

2 Girls, 1 Cup, une façon de prévoir à quelle sauce les Allemands vont être mangés s'ils votent pour les Grün?

élections allemandes - la CDU
Rions avec la CDU, pour une fois...

Passons aux détournements des affiches électorales de la CDU

La CDU est le parti politique allemand, équivalent de notre parti de l'UMP et qui est en place au pouvoir en ce moment en Allemagne - et qui risque d'y rester, d'ailleurs. On commence par une seconde référence au porno car le zizi et le kiki, y'a que ça de vrai pour faire ricaner les gens, n'est-ce pas? Et ça marche ! Parce que le détournement de cette affiche de la CDU tourne sur tout le net. On peut y lire: "Haha, une tablette. Mais c'est trop cool. On peut même aller sur YouPorn." Nan, mais si, roh, c'est drôle.
Dans une veine toute différente, et sur un tumblr allemand qui atteint des sommets de célébrité sur le web schleu, les électeurs Outre-Rhin se sont amusés à reprendre et détourner une affiche électorale montrant les mains de Merkel dans cette posture qui lui a valu les ricanements de tous les internautes du monde. Mon préféré reste celui de Voldemort, mais chaque jour, des petits rigolos postent de nouvelles créations - l'imagination et la surprise y sont au rendez-vous, bien plus que pendant la campagne électorale allemande, en tout cas.
Pour terminer une blague assez facile sur Hitler. Je ne vous fais pas la traduction, il n'y a pas besoin d'avoir un allemand bien poussé pour comprendre l'image à la petite moustache droite...

Le SPD n'est pas en reste.

"Contre la TVA sur l'alcool" - le site Stern s'est amusé à créer ses propres affiches électorales du parti politique allemand de gauche, le SPD. Cette affiche électorale et ce slogan sont mes préférés, mais c'était serré avec "Plus de femmes à des postes à responsabilité - sauf à la Chancellerie". Ah moi, dès qu'on vient se moquer de Merkel, je suis toujours partante !
Ah, la première référence à la drogue ! "Vous préparez le crack, j'amène la bouze", voilà ce que nous promet Mathias Brodkorb. Un argument de choc dans un pays qui autorise les salle de shot (il y en a d'ailleurs une à Berlin, près de la station de U-Bahn de Zoologischer Garten). Ben si avec des arguments pareils, il n'est pas élu...
Batman, tintintin ! La SPD à la rescousse de l'Allemagne. Mais qui est Robin ?

Elections allemandes - la SPD

Bonus d'affiches électorales allemandes non identifiables

Elections allemandes
Les yeux de la mort qui tue
Elections allemandes
Enfin une affiche électorale qui dit la vérité: "Tout ça n'est que mensonge"

Pour voir plus de détournements d'affiches électorales, c'est par ici:

Vous avez des affiches électorales allemandes détournées que vous voulez partager? Venez les poster sur notre page Facebook !





samedi 31 août 2013

Quand on s'aperçoit qu'on est devenu Allemand...

Être Allemand

Vivre à Berlin en tant que Français, ce n'est pas tous les jours facile. Cela est difficilement percevable, mais entre la France et l'Allemagne, il y a plus de différences que l'on pourrait penser. Même si on ne pend pas le drapeau français à la fenêtre, il faut bien l'admettre, nombre de Français à Berlin essayent de recréer un environnement francophone/français dans leur chez eux. Mais après quelques années, à l'occasion d'un retour en France, on s'aperçoit qu'en fait, ben, on est peut-être devenu un peu germain, nous aussi.

Symptôme numéro 1: le passage piéton, cet interdit

Tu traverses le passage piéton seulement, et seulement, dans le petit bonhomme est rouge. Même si ton tram part devant ton nez. Même si t'es en retard. Même s'il n'y a aucune voiture qui arrive. Surtout - surtout - s'il y a des parents avec des mômes, parce que les faiseurs de mini-humains sont hyper agressifs quand tu oses montrer le mauvais exemple. Evidemment, quand tu rentres en France, ben, tes potes se fichent de toi parce que tu restes planté comme une idiote au bord du trottoir alors que la rue est vide.
Ampelmann Berlin
Après Merkel, les deux pires rabat-joies d'Allemagne

Symptome 2: sprechen Sie Français?

Entschuldigung, gemütlich et autres Würst sont entrés dans ton vocabulaire. Rien à faire, tu ne sais plus dire "pardon" et le mot "agréable" ne semble pas définir assez précisément ce que tu ressens, parce que "gemütlich", ça correspond parfaitement. En France, ta famille et tes amis te prendront au mieux pour un/e alien, au pire pour un/e sale prétentieux/se, à émailler de la sorte tes conversations de Germain. Ca sert à rien de leur dire que tu ne le fait pas exprès, ils ne te croiront pas.

parler français à Berlin
Y'a des jours où je me demande si je parle toujours Französisch

Symptome 3: la Pfand, ce préciiiieuuux

Tu collectionnes les bouteilles de plastique et en verre vides. Y'en a partout chez toi et tu fais deux visites annuelles au supermarché du coin pour les ramener. A chaque fois, t'as l'impression d'avoir gagné au loto en voyant tous ces chiffres s'aligner sur ton Pfandbon, alors que non, cet argent, tu l'avais déjà donné lorsque tu as acheté la bouteille à la base. Quand t'es étudiant, tu passes dans les festivals berlinois, les Open Air de la capitale et tous les Volkspark pour récupérer ces bouteilles vides et pouvoir arrondir tes fins de mois. Et tout le monde trouve ça normal. De retour en France, il te faudra un bon moment avant d'arrêter - et un autre bon moment pour trouver comment arrondir tes fins mois tout en buvant des restes de bières gratos au parc (on cherche encore...)

la Pfand à Berlin
En chemin vers Netto pour ramener toutes les bouteilles de la fête d'hier

Symptome 4: la tri-ite aigue

Tu tries tes déchets. T'as pas le choix, ton proprio allemand est passé deux mille fois pour t'enguirlander parce que tu avais mis du plastique dans la poubelle grise au lieu de la jaune, et tes plantes mortes dans la poubelle bleu au lieu de marron. Comment il savait que c'était tes déchets? Aucune idée, mais t'as pas trop envie de savoir. Toujours est-il que tu sais maintenant: poubelles bleues pour le papier et le carton, poubelles marron pour les déchets végétaux, poubelles noires ou grises pour les déchets non recyclables et poubelles jaunes pour le plastique. De retour en France, t'as bien 5 minutes de flip à chaque fois qu'il faut que tu amènes tes déchets aux containers; et tu rentres dépité de tous les avoir mis dans la même poubelle, ces fichus déchets que tu avais trié avec soin.

trier ses déchets en Allemagne
L'exercice le plus dur de l'univers après le Rubix Cube: où mettre son déchet? Achievement unlocked en mode bourré.

Symptome 5: je suis une pédale

Tu fais du vélo, tout le temps, par tous les temps. Il pleut, il neige, il vente, il fait 45°C ou -25? Peu importe ! Tu pédales pour aller au boulot, tu pédales pour rentrer à la maison, tu pédales pour aller faire les courses, tu pédales pour aller en soirée (dont tu reviens en titubant le vélo à la main). En vélo, en Allemagne, tu te sens le roi de la route - et des trottoirs. Piétons et voitures doivent s'incliner devant le pouvoir de ton guidon et tu connais toutes les pistes cyclables de la ville. En France, après 4 collisions frontales avec des piétons maussades, t'as abandonné l'idée de pédaler sur les trottoirs. Après 6 accidents mineurs (ou pas) avec un conducteur fou, t'abandonnes l'idée de pédaler sur la route. Et tu laisses ton vélo dans la cave et prends un pass navigo. A toi les odeurs de pipi et les rames bondées... yeaah...
Vélo à Berlin
Les Fahrrad à Berlin, c'est un peu un bien commun. Si le vôtre n'est plus là, prenez celui du voisin

Symptome 6: je suis une pédale II

Limitation de vitesse? C'est quoi? Sur l'autoroute, pied au plancher, tu fais Berlin-Hambourg en 90 minutes dans ta berline. Après 4 amendes sur un Paris-Toulouse, tu réapprends le sens des petits panneaux ronds rouges et blancs. Comment ça le 130 n'est pas la vitesse minimum autorisée?

Autoroute en Allemagne
Ach, Mônsieur Schmidt, che crois que vous chavez trop forcher sur la pédale, ach ja !

Symptome 7: désordres alimentaires

Kebab matin, midi et soir. Avec des légumes croquants et frais et une petite sauce au Knoblauch par dessus. Alors en France, quand on te gâche ton plat favori avec des frites dégueulasses et qu'en plus on te demandes 6 euros pour ce truc pas bon... ben, tu pètes un peu les plombs.

Kebab à Berlin
Du pain, de la viande délicatement parfumée, une petite sauce et des légumes frais. Qui a dit que le kebab, ce n'était pas un repas équilibré?


Et toi, t'as été contaminé par d'autres petites manies allemandes?





jeudi 22 août 2013

Quand les Bundeswahl et Hitler nous font une belle fin d'été

Avec ces températures exceptionnelles à Berlin cet été, il fallait bien que quelque chose (ou plutôt deux quelque chose) viennent nous casser un peu les pieds. Entre une après-midi loque au lac et un Freiluftkino, pourquoi laisser les gens profiter de la torpeur et de la farniente de l'été, bien méritée après un hiver berlinois sans fin

Les élections allemandes: les Bundeswahl de l'ennui

Déjà, les élections. Pour un français, ça fait un peu mal de repasser par cette effervescence politique qu'amène le grand bal des fausses promesses. Après les élections de l'année dernière, on pensait être débarrassés pour 5 ans, comme c'est le droit de chaque Français. Et bah non ! Pour tout expatrié qui se mérite, on a le droit aussi au bal des faux-culs dans notre pays d'accueil (à moins bien sûr de vivre dans une dictature). Auquel s'ajoute une frustration: celle ne pas pouvoir voter.

Elections Allemagne CDU - la droite
Affiche Electorale CDU - Vive la parité? Quand on voit comment l'Allemagne performe de ce côté là, ça me fait doucement rigoler.
Et en Allemagne, nous sommes en pleine campagne électorale JUSTEMENT cet été.  Les élections auront lieu fin Septembre, le 22 pour être exacte. La campagne, assez discrète les mois derniers, a fait l'apparition dans la rue avec un florilège d'affiches. On voit qui a le budget le plus serré: la CDU et le SPD s'affichent en grand dans les artères principales tandis que le Piraten Partei, Die Linke et les Grün la jouent modeste sur les lampadaires.

Elections Allemagne SPD - la gauche
Affiche Electorale SPD - Maman a l'air ravie d'être coincée toute la journée avec son mioche...
Elections Allemagne - Parti Pirate, les verts, les communistes
Affiches Electorales - dans l'ordre: Piraten Partei, die Grüne, die Linke. Voir la galerie complète avec explications (en allemand)
Bien évidemment, le FN allemand, notre ami le NPD, est aussi de la partie mais avec, cette année des affiches un peu plus propres sur elle même, politiquement plus correctes: typo soignée, un peu de jaune pour faire plus national, ravissants enfants blonds "bien Allemands", on se demande s'ils n'ont pas pris des cours de déguisement de thèses fumeuses avec notre blondasse bleu marine nationale... Et comme d'habitude, on s'attaque au Grand Méchant Musulman. Rien de bien original, en gros, de chaque côté du Rhin...
Mais attention, vous ne trouverez aucune affiche du NPD sur les murs de Berlin et de Brandenbourg, la région ayant considéré ces affiches racistes et insultantes pour l'Association Sinti & Roma (sans blagues...)

Bundeswahl - Elections Allemagne 2013 - ND
Affiches Electorales - NPS - Avec du bleu à la place du noir et du jaune, on aurait l'impression d'avoir de belles affiches pour le FN
Les deux plus grands partis ont pris des directions opposées au niveau stratégies et cela reflète bien leur façon d'enfumer de voir l'avenir des Allemands:
  • Côté "UMP allemande", la CDU nous vend du bonheur au goût de crêpes et de vent-dans-les-cheveux. Un papa aux dents trop blanches cuisine avec sa fille (ouais, la parité, youhou !), des slogans pour vanter la stabilité de l'Euro et plus de bonheur s'étalent un peu partout...(la série complète est dispo ici) "Jedes Familie ist anders" proclament les affiches de la CDU. Oui, donc, et les familles homoparentales, c'est du caca? Elles attendent toujours leur droit à se marier et à être reconnue à l'équivalent des autres familles... Et les 20% d'Allemands paupérisés par le Hartz IV, vous croyez qu'ils ont les moyens d'avoir du vent-dans-les-cheveux? Une campagne à l'effigie de l'action du gouvernement ces dernières années: rien de concret, rien de concret et rien de concret.
  • A gauche, le SPD montre des Allemands angoissés par le quotidien, entre manque de place en Kita, manque de la sécurité financière d'un Mindestlohn, appauvrissement des Seniors et augmentation fulgurante des loyers. Une conception moins joyeuse de la réalité, et plus terre à terre quant aux demandes quotidiennes des Allemands. N'empêche que la dernière fois que le SPD s'est retrouvé aux commandes, ils ont pondu les lois Hartz IV à qui on doit l'appauvrissement de ces sus-nommés 20% d'Allemands, principalement des femmes, des immigrés, des moins de 25 ans et de plus de 60 ans. Hum... de gauche, vous dites?
Elections Allemagne SPD - se moquer de Merkel
Affiche Electorale SPD - Tous les coups sont bons, pendant les élections. Merkel a le dos large (au figuré comme au propre d'ailleurs)
Ca vous donne déjà un bel aperçu de la "campagne" électorale et de ses rebondissements passionnants. Pour vous avouer, j'ai rien suivi de la campagne. Déjà, parce que je n'ai pas la télé et ensuite, parce que je ne peux pas voter. Ajoutez à cela que de toute façon, et comme me l'ont confié plusieurs amis allemands pas du tout acquis à la cause de la CDU, Angela Merkel va être réélue. "Elle est très allemande: elle ne fait rien. Surtout pas de vagues, surtout pas de grands changements. Et ça rassure les Allemands" m'a dit H., bavarois SPDien, un des rares Allemands a qui ça ne dérange pas de parler politique autour d'une bière. (Me comprendront tous les lecteurs français qui ont des amis allemands: avec les schleu, faut jamais parler de sujets qui fâchent, et surtout pas politique. Parlons plutôt de comment faire un jardin bio sur son balcon, c'est moins polémique. C'est bizarre pour nous autres Français, qui arrivons à nous engueuler autour d'un pastis tout en restant amis et sans faire une syncope. Bref, fin de la parenthèse)

Quand on se lasse (pas) de chasser des fantômes

Les élections, donc, c'est toujours le moment de sortir les sujets à "débat" (avec des guillemets, car justement, ce qui rebute l'Allemand, c'est le débat, je viens de vous l'expliquer).  Point Godwin atteint en un temps record cette année en Allemagne, avec une campagne magnifiquement appelée: Operation Last Chance (en plus c'est en anglais, v'là la crédibilité)

L'Allemagne, l'Holocauste et les Allemands.
Ces affiches au Slogan "Tard, mais jamais trop tard", visibles absolument partout sur les murs de Berlin cet été, sont l'oeuvre du centre Simon-Wiesenthal, spécialisé dans l’anti-sémitisme, qui a lancé une grande campagne de délation aide à l'identification des personnes ayant participé de près ou de loin à l’Holocauste. Avec une récompense de 25 000 euros à la clef. Une grand tante vous casse les pieds? Allez, hop, on la balance comme ancienne dame pipi à Auschwitz; ça lui apprendra a être plus généreuse à Noël, tiens !

Le Centre Simon-Wiesenthal rappelle qu'il reste aujourd'hui plus d'une centaine de nonagénaires vivants, anciens SS ou simple soutien du Führer, qui n'ont pas été jugés pour leurs crimes de guerre. Soit une bande d'une centaine de petits vieux, probablement tous atteint d'Alzheimer et qui doivent salir leur pantalon assez souvent. Question: est-ce que cela vaut la peine de lancer une campagne onéreuse pour les poursuivre et emballer la machine légale (payée par le contribuable) pour les juger?

Lâcher cette petite bombe en pleine période électorale n'est pas anodin et montre comment ce fantôme du passé est encore intimement lié aux décisions politiques allemandes, mais aussi à la mentalité de tout une société. Quatre-vingt après sa prise de pouvoir, Hitler continue d'hanter la vie de nos voisins d'Outre-Rhin, si bien que, si les Allemands sont si soucieux de ne pas faire de vagues sur des sujets comme l'immigration, l'homosexualité ou la séparation de l'Eglise et de l'Etat, c'est que la société allemande n'est jamais arrivée à passer le trauma de leur Sonderweg.

S., une amie franco-allemande, me racontait son enfance dans une école près de Cologne, et j'ai été sidérée de voir comme les écoles allemandes enseignaient la culpabilité dès le plus jeune âge "La première sortie scolaire a eu lieu dans un camp de concentration - à 5 ans ! Mes cousins français me racontaient leurs sorties au Parc Astérix, à la mer et au ski ! Ca avait l'air plus sympa d'être Français ! Et tout au long de ma scolarité, j'ai eu l'impression que le seul fait marquant de l'Histoire de mon pays, c'était l'extermination de 6 millions de gens. C'est en grandissant, et notamment en allant étudier en France, que j'ai vu que ma culture, c'était bien plus que ça."

La Seconde Guerre Mondiale exerce un charisme - négatif, certes, mais quand même un charisme - absolument hallucinant, rejetant Goethe, Bismark, Bach & compagnie au rang d'acteurs de second plan. Avouez que le mot "Hitler" est une des raisons pour lesquelles vous avez cliqué sur l'article ! Et vous comprenez quand je parle de charisme. Contrairement à ce qu'on aurait pu espérer, la disparition de la génération "nazie" n'a pas mis fin à cette obsession. Il n'y a eu qu'à voir la fréquentation du Deutsches Museum en 2010 et 2011 lors de son exposition sur Hitler et les Allemands, la première à parler du charisme d'Hitler et de l'engouement des Allemands pour le Führer : plus de 250 000 visiteurs en quatre mois, soit 3 fois plus qu'une expo "normale" temporaire. Les Allemands ont toujours besoin de comprendre. La question de la Shoah et de la responsabilité politique de l'ascension d'Hitler au pouvoir est une véritable obsession, et qui ressort au grès des campagnes électorales ou des événements politiques.

Berlin, d'ailleurs, la vend très bien aux touristes, la Seconde Guerre Mondiale, et certains d'entre eux ne trouvent rien d'étrange à demander où est-ce qu'ils peuvent "voir la Seconde Guerre Mondiale à Berlin". A Berlin, l'Histoire est en train de tourner au Disneyland malsain (j'en parlerai dans un article, un jour, de ce Disneyland de l'Histoire qu'est en train de devenir Berlin)

Nos sous (oui, je dis "nos", parce que je paye mes impôts en Allemagne) ne seraient-ils pas mieux utilisés à créer le futur de nos enfants au lieu de courir après une bande de petit vieux qui va de toute façon bientôt mourir? A être investi dans des programmes luttant contre la discrimination et facilitant l'intégration en général? Sans fixette sur ces groupes qui ont été massacrés pendant la Seconde Guerre Mondiale, mais en élargissant cela à tous les type de discrimination? A interdire les partis d'extrême-extrême droite? A être investi dans les systèmes d'intégration des étrangers, des handicapés, des trasexuels itoutikanti? A renforcer les politiques de prévention? Bref, à servir à des causes pour le bien général et non pour la conscience politique des années 30?

Attention, je ne parle pas d'oublier les horreurs des camps de concentration et de la dictature nazie ou d'ignorer le sort des victimes. Loin de là ! Mais dans tout traumatisme, il y a un moment où il faut comprendre que la vie continue. Je crois que ce temps est plus qu'arrivé en Allemagne. Pour qu'enfin le fantôme de la Seconde Guerre arrête d'hanter toutes les décisions prises (et surtout non-prises) et que les Allemands s'occupent de créer Demain au lieu de ressasser Hi(tl)er.

Allez, je vous laisse sur cette réflexion estivale très gaie. Ce sera la seule que je m'autoriserais cet été, et franchement, avec cette chaleur, c'est plus du courage, c'est de l'abnégation. Je retourne discuter jardin bio avec mes p'tits Allemands.





jeudi 15 août 2013

De l'utilité de s'inscrire sur le Registre des Français de l'Etranger

Ambassade de France à Berlin

Ça y est, vous y êtes: Berlin! A vous les petites berlinoises, les plaisirs de l'Eté berlinois à la plage, les super films au Freiluftkino, les soirées endiablées au Berghain et les lieux abandonnés pleins de mystères.
Mais avant d'être un Berlinois bien comme il faut, il vous faudra effectuer des démarches administratives indispensables.

Aujourd'hui nous continuons avec notre série d'articles sur les tracasseries administratives à faire à votre arrivée à Berlin - ou toute autre ville allemande.

Au programme de ce jour: l'inscription sur le registre des Français de l'Etranger !

Pourquoi s'inscrire sur le Registre des Français de l'Etranger?

S'inscrire sur le Registre des Français de l'Etranger est surtout avantageux pour qui reste à Berlin - et plus généralement à l'étranger - pour une durée assez longue. Si vous venez à Berlin pour à peine quelques mois, pour un séjour Erasmus ou pour faire jeune fille au pair, l'inscription sur le Registre des Français de l'Etranger n'a pas vraiment d'avantages pour vous et est une tracasserie administrative inutile. Je me suis moi-même inscrite qu'après deux ans de vie à Berlin, quand j'ai commencé à travailler et qu'il était clair que je n'allais pas rentrer de sitôt en France.

L'inscription au registre des Français établis hors de France n'est pas obligatoire. Vous pouvez vivre sans, ça ne pose pas (moins) de problèmes. Du moins, en Allemagne.
Autrefois appelée Inscription Consulaire, cette démarche est gratuite - et étrangement simple. Elle est valable 5 ans, renouvelables, évidemment.

Les avantages qu'elle procure sont surtout administratifs:
  • S'identifier comme étant sous la protection consulaire de la France et être inscrit dans le dispositif de sécurité mis en place par le poste consulaire en cas de crise, ce qui, en Allemagne, ne s'avère pas indispensable, mais l'est dans des pays un peu plus dangereux. 
  • Obtenir ou renouveler vos documents français, tel que passeport et carte d'identité, directement dans votre pays de résidence, sans avoir besoin de retourner en France. Pratique quand on vient de vous voler votre portefeuille au Berghain (ou de le perdre, cette histoire n'est pas très claire)
  • Accéder à des prestations réservées aux Français de l'Etranger, comme l'octroi de bourses scolaires (parents, je crois avoir retenu votre attention) ou l'inscription sur la liste électorale d'une commune en France
  • Recevoir les informations du poste consulaire sur la situation sécuritaire du pays (de ce côté, c'est calme en Allemagne) et sur les principaux événements ou échéances concernant les Français (comme les élections)
  • S'inscrire sur la liste électorale des Français de l'Etranger. Les expatriés ont depuis 2012 le droit d'être représentés à l'Assemblée Nationale par leurs propres députés. L'inscription permet aussi de voter pour les élection présidentielle, européenne et les référendum sans avoir à retourner en France. Lors de votre inscription sur le Registre, vous avez aussi le droit de garder votre inscription sur la liste électorale de votre région, si vous le souhaitez.

Comment s'inscrire sur le registre des Français de l'Etranger?

Comment s'incrire sur le Registre des Français de l'Etranger

L'inscription sur le Registre des Français de l'Etranger se fait soit par un déplacement au consulat, soit par correspondance, soit par télécopie ou soit par courriel.
Pour vous inscrire, il vous faudra justifier de votre identité, de votre nationalité française et de votre résidence dans la circonscription consulaire en fournissant avec le Formulaire d'inscription les documents suivants :

  • la copie intégrale de votre acte de naissance
  • la photocopie de votre carte d’identité et de votre passeport,et le cas échéant, du certificat de nationalité française
  • la copie du livret de famille pour les personnes mariées ou les parents célibataires (le cas échéant)
  • un justificatif de domicile soit votre Anmeldung ou alors d’une facture récente de téléphone, gaz, électricité, contrat de location, relevés bancaires etc.
  • une photo d’identité (35 x45 mm) ressemblante
  • une enveloppe timbrée à votre nom et adresse pour l’envoi de la carte consulaire
Vous recevrez une carte d’inscription attestant que vous êtes placé sous la protection consulaire française et sur laquelle figure votre NUMIC (NUMéro d’Inscription Consulaire), numéro strictement personnel qui vous permet de vous identifier et d’accéder, par internet, à votre dossier administratif (sur le site MonConsulat)

Avouez que je vous ai enlevé une épine du pied - et probablement sauvé d'une tracasserie administrative inutile :)





vendredi 14 juin 2013

Pute, Baiser et autres mots allemands qui nous font ricaner


Les joies de vivre entre la culture allemande et la culture française sont nombreuses. Et parmi tant d'autres, les mots sont un facteur d'étonnement et de rire constant (et de gêne, parfois...). Les mots, certes, mais surtout, leur signification. Porteurs de sens complètement divers, il est toujours étrange de tomber, en Allemagne, au détour d'un rayon de supermarché ou dans un espace public bien-comme-il-faut, sur des mots qui, en Français, auraient choqués ou qui s'affichent plutôt dans des endroits tels que les toilettes.
Je vous emmène aujourd'hui faire un petit tour d'horizon de ces mots Allemand qui font ricaner les Français.

Vous reprendrez bien un morceau de Pute?

Je ne peux pas m'en empêcher, quand je suis dans un supermarché allemand, d'aller faire un tour au rayon viande: sur les barquettes en plastique s'étalent le mot en gros le mot "Pute". Non, nos amis allemands ne sont pas encore des cannibales - quoiqu'avec ce qu'on met dans la viande de nos jours, je ne serai pas surprise de trouver un bout d'humain, mais bref.
Non, Pute, en allemand, signifie tout simplement... dinde. Je vous passe la blague facile de "Toutes les putes sont des Pute, hahaha" et je vous fais part du faux-amis inversé, qui doit sûrement bien faire rire nos équivalents germanophones Outre-Rhin: pute, en allemand, se dit "Hure"; et la Hure, en Français, c'est la tête de cochon.
Décidément, on ne quitte pas le champ lexical de la viande...

Tu veux Baiser?

Apparemment, on peut baiser dans une boulangerie, en Allemagne. Lupanar caché, façade pour traite de "Pute", distributeur hipster de bisous, Street Art à la Peace and Love ? Non, non, rien de tout cela. Baiser, en Allemagne, si c'est en effet une douceur, elle est non sexuelle, mais plutôt gustative: das Baiser, c'est la meringueEst-ce pour évoquer le goût sucré des baisers des jeunes filles Françaises? Je n'en doute pas ! Et vu que je ne suis pas une experte en matière de meringue (parce que pour (les) baiser(s), je me défends plutôt bien), je vous encourage à aller faire un p'tit tour sur le Blog de Messer Gaster; elle vous a même préparé une petite histoire de la meringue !
Mais que ce soit un baiser ou une "Baiser", le deux krümelen beim Abbeißen (c'est pas facile de placer un jeu de mot franco-allemand...)

Préservatif, est-ce que j'ai une gueule de préservatif?

La Pariser Platz, c'est une des places les plus connues de Berlin: au pied de la Brandenburger Tor et bordée par l'ambassade de France, c'est là où tous les touristes se retrouvent forcément un jour (et les pick-pockets...) et où se déroule nombres de manifestations et événements, dont le fameux 14 Juillet français.
Mais Pariser Platz, ça ne signifie pas seulement la Place des Parisiens... mais aussi la Place des... Préservatifs ! Hé oui, Pariser signifie aussi "préservatif" dans la langue des Deutsch ! Un clin d'oeil aux moeurs supposées légères des habitants de la capitale Française ?


Vous avez des mots allemands (ou français, qui sait, vous êtes peut-être un Allemand francophile) qui vous font ricaner, sourire, vous gênent ou vous surprennent ? 





mardi 26 février 2013

L'Allemagne, le trou noir de la carte bancaire

Moyens de paiement en Allemagne

Je me suis encore faite avoir il y a quelques jours au Netto d'Alexander Platz, avec mon caddie chargé de mes courses pour les trois semaines à venir. A la caisse, tout en essayant de charger mes sacs le plus vite possible, j'ai tendu ma carte bancaire. Inconsciente que je suis ! La caissière m'a regardé avec lassitude: "Wir akzeptieren keine Kreditkarten" Ah ouais, c'est vrai...
Il n'y a peut-être que le Rhin qui sépare la France de l'Allemagne, mais tout un gouffre en ce qui concerne les moyens de paiements: cartes bancaires, espères, EC, cartes de crédit... le blog de Rainbow Berlin vous donne toutes les clefs pour savoir comment payer en Allemagne !

Les Allemands et la peur de la carte bancaire

Le règne du Bargeld: en Allemagne, on paye en espèces !


Hé oui, les Allemands ne sont pas des habitués des cartes bancaires. Quand je dis "carte bancaire", j'entends évidemment le genre Visa, ou Mastercard, très répandues en France, pour toute sorte d'achats: du boulanger à la grande surface, les commerçants français sont très bien équipés en terminaux bancaires. Tout le contraire de l'Allemagne, où même les géants de l'industrie, à l'instar de l'enseigne suédoise Ikea, des leaders discount Lidl et Netto, et même de Saturn, spécialiste européen de la vente de matériel électronique et électroménagers (de gros montants d'achat quand même !), refusent purement et simplement les cartes bancaires.

Bargeld: payer en espèces en Allemagne

Avec un peu de chance, la caissière vous invite "gentiment" (important les guillemets, les caissières allemandes sont rarement sympathiques) (ou le caissier, hein, y'a des mecs qui bossent là aussi) vous invite donc à laisser vos produits à la caisse et à revenir avec des euros; des sonnants et trébuchants et pas des virtuels. Encore avec un peu de chance, le magasin a judicieusement placé un distributeur de billets dans son hall d’entrée (ce qui est rarement le cas), ce qui vous évitera de courir partout pour trouver un guichet automatique de retrait (parce qu'on est tous pareils, on fait nos courses à la dernière minutes, et faudrait pas que le magasin ferme avant qu'on revienne - en panne de bière tout le week-end, quelle horreur!).

Pourquoi les Allemands n'aiment pas les cartes bancaires?

- C'est culturel; les Allemands aiment payer par grosse coupure (même leur voiture...°. Le billet de 500 euros a d'ailleurs spécialement été créée pour eux.
- L'acquisition des terminaux de paiement bancaire sont chers, surtout pour les petits commerces.
- Les commerçants allemands perdent 3% de leur marge, et ils n'aiment pas ça. Si vous payez en carte bancaire, vous êtes mal considéré.
- Les Allemands n'ont pas confiance dans les cartes bancaires concernant la sécurité de leurs informations confidentielles.

A Berlin, il va falloir ainsi vous habituer à disposer d'argent liquide dans votre porte-monnaie, que vous restiez pour un court séjour, ou pour plus longtemps.

Alors comment payer Outre-Rhin, bon sang?

En Allemagne, on ne paye pas qu'en Bargeld (espèces). Même ce moyen de paiement est le plus répandu, il existe des solutions alternatives. 

La EC-Karte, la carte bancaire à l'allemande

La carte de paiement allemande EC-KarteSi vous êtes en Allemagne pour une durée assez longue et que vous ouvrez un compte bancaire allemand, votre banque allemande vous fournira surement une EC-Karte, souvent incluse dans les frais de gestion.
Cette carte, typiquement allemande, cumule la fonction de carte de retrait et de carte de paiement MAIS ce n'est PAS une carte de crédit. Et oui, à la différence de la carte bancaire française, la EC-Karte fonctionne par système d'autorisation de prélèvement sur le compte auquel elle est associée et le montant est prélevé immédiatement.
A l'instar de votre carte bancaire française, le paiement se fera suite à la composition de votre code secret sur le terminal de prélèvement; alternativement, une signature peut tout simplement vous être demandée, mais cette technique est de plus en plus marginale.

Nombreux sont les magasins, restaurants, bars, hôtels, boîtes de nuits... qui acceptent les paiements par EC-Karte. Le signe EC/Maestro est affiché à l’entrée du magasin, facile à repérer.

Mais attention: les retraits au guichet automatique sont payants en dehors de ceux de votre banque ou du réseau de votre banque. Par exemple, moi, je paye 4,99 euros à chaque retrait dans un Geldautomate de la Sparkasse.

La Geldkarte

La Geldkarte, c'est le Moneo allemand. Autant dire que ça a autant de succès Outre-Rhin qu'en France. Train, ticket de métro, distributeur de cigarettes... la Geldkarte avait pour but de simplifier le paiement en Allemagne et de rendre caduc la culture du paiement en espèce. Son introduction sur le marché allemand a tellement été un désastre que certaines banques se sont retirées du programme depuis.
La méfiance envers les Geldkarte vient aussi du fait qu'en cas de vol, il n'y a ni assurance, ni remboursement - ennuyant quand on pense que le montant max qu'on peut y stocker est de 200 euros.

Votre carte française

Comme dit, votre carte bancaire française ne vous servira qu'a retirer de l'argent aux distributeurs automatiques, car elle est vraiment très peu acceptée dans les magasins.
Il est parfois plus avantageux d'utiliser une carte bancaire française en Allemagne. Nombre de cartes bancaires française inclus le retrait sans frais dans la zone Euro - alors que l'EC-Karte demande des frais de retrait à certains guichets, même en Allemagne.

Les cartes de crédit allemandes

Mastercard, Visa, Eurocard... essayent de s'implanter Outre-Rhin. Mais le marché est morcelé: entre le refus des Allemands de laisser tomber leurs habitudes le paiement par espèces ou EC-Karte et le fait que chaque banque propose sa carte de crédit avec une gamme complexe de conditions (payantes bien sûr), rien n'est fait pour faciliter son utilisation.

Internet et l'évolution des mentalités.

Avec Internet, la possession d'une carte bancaire se généralise un peu plus en Allemagne et participe à. Immédiat, le paiement est sécurisé grâce à un système de vérification de l'identité du possesseur, ce qui rassure les vendeurs sur internet quant à la solvabilité de leurs clients. Ce qui laisse espérer que la carte bancaire se généralise et devienne banale en Allemagne. Payer ma Currywurst avec une carte bancaire... le rêve !
Je vous ferai un topo plus tard sur les différents moyens de payer sur internet en Allemagne, car là encore, les Allemands brillent par leur singularité (et usent des noms barbares)





dimanche 18 novembre 2012

Quoi de neuf docteur? Guide de la santé en Allemagne


L'autre jour, j'ai pu expérimenter les différences entre la France et l'Allemagne concernant les médecins.  Du coup, je me suis dit que je pourrais approfondir la question du système de santé allemand pour vous aider à décrypter ce truc un peu (franchement) obscur.

Petit synopsis: j'étais super malade. Genre vraiment la maladie qui fait regretter d'être vivant. Je vous passe les détails gores et peu ragoutants, mais bref, du coup, j'ai décide que là, bon, fallait que je me traîne chez un médecin, quand même, c'était pas normal tous ces symptomes improbables.

Comment on trouve un médecin à Berlin?

Google a été mon grand ami dans l'histoire. J'ai un peu galéré à savoir quoi taper dans la barre de recherche: Arzt? Allgemeinarzt? Arzt französisch (oui, j'ai pensé que ce serait mieux qu'on parle à peu près la même langue) (et puis j'ai laissé tomber, c'était trop difficile de trouver un médecin qui parle français) (à moins d'aller super loin, chez un médecin recommendé par l'ambassade)(bref)?
Finalement, c'est sous l'intitulé "Allgemeinmedizin" que mon salut a pointé son nez.  J'ai trouvé un cabinet pas loin, et qui, surprise pour moi, m'a demandé si je pouvais venir maintenant. Genre pas dans 3 jours, mais maintenant. Tout de suite. Donc j'ai péniblement enfilé des vêtements présentables et j'ai franchi les 500 mètres qui me séparaient du cabinet du médecin (en à peu près 20 minutes) (j'étais une loque, je vous le rappelle)

Mais s'il vous faut absolument un médecin francophone (voir même un médecin français), parce que vous ne parlez pas un mot de schleu, vous pouvez toujours consulter ce document de la Section Consulaire de Berlin: médecins généralistes francophones, chirurgien maxillo-faciale francophone, dentistes francophones, dermatologues francophones, gynécologues francophones, ophtalmologistes francophones... bref, vous l'avez compris, leur liste est plutôt bien fournie. Y'a même un vétérinaire francophone !

A quoi ça ressemble, un cabinet médical allemand?

Premier truc marrant: les infirmières portent des t-shirts aux couleurs de la Praxis (en français: cabinet médical). Je ricane parce que ça me fait penser aux t-shirts que les élèves des Grandes Ecoles portent pour afficher leur appartenance à tout et n'importe quoi: leur école, leur club des élèves, leur promo, leur section, leur numéro de bus pour le week-end d'intégration... Vu que j'étais légèrement délirante, je me suis imaginée la femme d'un âge assez honorable qui se tiennait à l'accueil en train de faire du ventri-glisse complément torchée, à l'instar des élèves ci-dessus nommés. Fou rire. J'vous l'ai dit: j'étais malade et délirante.
Après quelques semaines à pratiquer les visites régulières chez différents practiciens, je me suis aperçue que porter le t-shirt de la Praxis est une chose banale. Une façon de s'identifier aux patients (parfois y pourraient être capables de pas faire la différence entre l'infirmière et le mur, qui sait?) ou tout simplement, d'avoir un sentiment d'appartenance? J'en sais rien, mais en tout cas, la pratique est très courante.

Autre différence de taille avec la France: les médecins allemands délèguent énormément de gestes médicaux à leur personnel médical. A titre d'exemple, c'est l'infirmière qui m'a fait passer mes tests d'auditions chez l'ORL; le médecins ne m'a reçu que pour regarder les résultats, les interpréter et me donner des recommandations, ordonnances et tout le bazar. Mais concrètement, il n'a pas mis la main à la pate.

Le Praxisgebühr

Donc la madame d'un certain âge à l'accueil (qui pratique peut-être le ventriglisse), sans ciller un poil sur mon état lamentable, me demande ma carte de sécurité sociale et ... 10 euros. 10 euros, comment ça?

Ces 10 euros, c'est le Praxisgebühr 

Soit, en français, le tarif forfaitaire de la consultation. C'est un paiement forfaitaire trimestriel que l'assuré paye lorsqu'il effectue une visite chez le médecin (pour être honnête, j'ai pas pigé sur le coup, j'ai vérifié auprès de mes potes allemands et du tout puissant wikipedia plus tard).

Concrètement, qu'est ce que cela veut dire? 

Si je tombe malade le 1 janvier et vais chez le médecin, je paye mes 10 euros forfaitaires, valides alors pour le trimestre 1. Toutes mes consultations médicales durant la période du trimestre 1 (donc de janvier à mars) ne demandent pas un paiement supplémentaire de 10 euros, vu que j'ai déjà payé ce supplément pour le trismestre en entier chez mon médecin le 1 janvier. Par contre, si je vais chez le médecin le 5 mai, je devrais à nouveau payer 10 euros, car c'est un nouveau trimestre.
En gros, quand vous tombez malade, le mieux est de poser des rendez-vous avec tous vos autres médecins durant le même trimestre: dentiste, ophtalmologiste, ORL, psychologue etc. pour éviter de re-payer les 10 euros. Et de tomber malade de façon stratégique. Pas un 30 Septembre, fin du trimestre 3, mais plutôt le 1 juillet, histoire de pouvoir rentabiliser votre Praxisgebühr au maximum.

Il y a évidemment toute une liste d'exceptions: si par exemple votre médecin généraliste vous prescrit d'aller voir un collège spécialisé (ophtalmo, par ex) via un Überweisung, et si le rendez-vous n'a pas lieu dans le même trimestre que celui où vous avez déjà payé la Praxisgebühr, on ne vous fera pas payer en supplément, car c'est considéré comme un traitement et une suite logique de votre visite chez votre médecin. Mise à jour Décembre 2012: cette pratique dépend des cabinets où vous allez: ainsi, mon ORL allemand ne m'a pas demandé de payer de nouveau la Praxisgebühr, bien que le rendez-vous ai été effectué lors d'un nouveau trimestre. Mon ophtalmologiste allemande a, elle, exigé le paiement des 10 euros, malgré mon Überweisung.

Compliqué? Oui très. Mais plus pour longtemps car, bonne nouvelle, l'Etat allemand a voté en Novembre le retrait de la Praxisgebühr, sous prétexte que la sécurité sociale allemande était largement excédentaire (oui, vous avez bien lu, une sécurité sociale excédentaire) (bon, bah ça va, remettez-vous en). Allez hop, 10 euros et un mal de crâne sauvés !

Le Allgemein-médecin ?

Bon, un médecin, ça reste un médecin. En Allemagne comme en France, ça a un cabinet. En Allemagne comme en France, quand vous arrivez, même à l'heure pour votre rendez-vous, il y a toujours des milliers de personnes devant vous et le médecin a pris du retard. Du retard? Ah ban non, en fait, j'ai même pas attendu 5 minutes. 
Mais ils font quoi, alors, tous ces gens, à attendre?
Aaaaaah, ils attendent soit pour voir l'autre médecin, soit pour faire leurs examens dans la salle de derrière. Parce qu'en Allemagne, il est fréquent que les médecins partagent un cabinet pour pouvoir, entre autre, financer un centre d'examen médicaux: prise de sang et compagnie peuvent être fait sur place, sans perte de temps ni pour les patients ni pour les médecins.

Autres différences entre l'Allemagne et la France: les soins sont de qualité et les délais d'attente très courts. Et vu que mon médecin m'a envoyé chez des spécialistes, je peux vous le garantir: bien que j'habite dans une grande ville et qui plus est, la capitale allemande, les délais d'attente ont tous été inférieur à 1 mois - chez mes parents, c'est 6 mois pour voir un ORL et entre 7 mois et un an pour un ophtalmologiste.

Et dernier avantage sur la France: on peut choisir notre médecin de famille, en changer à notre convenance et visiter un spécialiste sans passer par l'intermédiaire d'un médecin référent.

Le système de santé allemand est plus souple et mieux foutu., en tout cas sur ce point. Franchement, si.

Comment ça, du thé? Vous... vous voulez pas me donner des médicaments, plutôt?

Donc me voilà dans la place face à la docteure (oui, c'est une madame, alors ça prend un -e à la fin, soyez moderne !) nez qui coule, claquement de dents, frissons, pâleur à faire rougir un mort... Bref ! La totale qui me vaudrait, en France d'être blindée de médoc jusqu'à la gorge.
Et pourtant... après m'avoir observée pendant quelques minutes, m'avoir envoyée faire prises de sang et tout un tas d'autres exam', la docteure prend son air grave et m'annonce mon traitement:
"du thé"
Non, non, je ne rigole pas, ce n'est pas une blague. Mon remède, c'était de boire du thé. A deux doigts de la mort, quoi. Ou pas loin, hein, oh, j'me sentais mal, j'vous rappelle !
Donc, en Allemagne, quoi que vous ayez, on vous prescrit avant toute chose... du thé. Ou variante: de l'eau chaude avec du gingembre. Et on vous recommande de manger léger, des légumes cuits et du riz.
Okay cool. Non, mais, c'est pour ça que je me suis trainée, à deux doigts de la mort, dans votre cabinet médical: pour m'entendre dire que je dois dormir et boire de l'eau chaude. Super. Nan cool, j'veux dire, j'aurais pas trouvé toute seule.

Concrètement, aller chez le médecin en cas de maladie, ce n'est intéressant que dans le cas où l'on travaille, car après 48 heures d'absence au boulot, un certificat médical est obligatoire pour rester chez soi.

Un collègue allemand m'a aussi expliqué que les médecins, en prônant le repos, une alimentation légère et du thé comme traitement, permettaient de réduire la facture de la sécurité sociale, car il y a moins de médicaments à rembourser. Les journées de travail perdues par employé malade, qui souvent reste une à deux semaines chez lui pour bien se remettre, coûtent moins chères à la société allemande que bourrer les malades de médocs et les renvoyer au boulot. Vu que l'Allemagne a dégagé 12 milliards d'Euro l'année dernière avec les assurances maladies, je pense que cette méthode n'est pas si stupide.

La santé en Allemagne: y'en a marre de payer pour rien !

praxisgebühr-définition-allemagne-santéSi le système de santé allemand dispense des soins de qualité et dispose de temps d'attente moins longs, en revanche, les frais engagés pour les soins sont plus onéreux qu'en France. Beaucoup plus onéreux. 
La prise en charge des frais par les caisses de santé n'est que partielle, mais ça n'empêche pas votre assurance santé (obligatoire pour travailler, hein, bien sûr) de vous facturer 300 euros minimum par mois pour vous "protéger". 
300 euros, surtout pour quasi-rien car:


  • Vous devez vous acquitter de la Praxisgebühr. Dix euros, ce n'est pas rien, surtout quand on file 300 euros (minimum) par mois à la caisse maladie allemande.
  • En Allemagne, une franchise de 10% du prix des médicaments est obligatoire, avec un minimum de 5 euros (max: 10 euros), c'est à dire que, quelque soit les médocs que vous prescrit votre médecin allemand (s'il vous en prescrit), remboursés ou non, votre note est majorée de 5 euros minimum. Super quand on prend la pilule, vu que les docteurs allemands refusent de la prescrire pour plus de trois mois (et que généralement, elle n'est PAS remboursée).
  • Beaucoup d'actes médicaux, même les plus basiques, ne sont pas remboursés. A titre d'exemple, chez le gynéco, ils m'ont remis une liste longue comme le bras et je me suis aperçu que si je voulais une prestation  basique comme en France, je devrais payer au moins 63 euros de ma poche pour l'un des actes médicaux. J'ai aussi lu des témoignages de Français, comme celui-ci, qui montrent les problèmes de communications à propos des actes médicaux remboursés ou pas et de la différence culturelle au niveau du système de santé entre l'Allemagne et la France.
  • A rajouter à cela que souvent, en tant qu'expat, les Français payent une caisse complémentaire privée comme La Caisse des Français de l'Etranger, qui ne dispense à aucun moment des cotisations obligatoires au système allemand.
  • Enfin, dernière différence que j'ai du mal à digérer: lorsque vous ne travaillez plus, vous ne cotisez plus donc... vous n'êtes plus couvert par votre assurance allemande. Si vous êtes au chômage? Tant pis pour votre gueule. Z'avez qu'à travailler. Vous êtes en arrêt maladie depuis trop longtemps? Votre entreprise se "défait" de vous (et c'est légal) et votre assurance maladie allemande refuse de rembourser les soins dont vous avez absolument besoin (ben oui, si vous êtes en arrêt maladie longue durée, c'est parce que vous avez une maladie quand même assez grave!) Donc au pays des 3 AAA, nombres sont les gens qui retournent travailler, alors qu'ils n'ont pas fini de guérir. Belle mentalité. 

On crache sur le système de sécurité Français et on l'accable de tous les maux, mais il a quand même des avantages... !





samedi 10 novembre 2012

Le téléchargement illégal en Allemagne, c'est violent!

téléchargement-illégal-allemagne

Télécharger et partager en Allemagne expose à de bien plus gros ennuis qu'en France. Comme d'habitude, on croit toujours que la foudre tombe à côté et puis... ben non ! Recevoir une amende de 1200 euros dans sa boîte aux lettres un vendredi soir n'est jamais une bonne surprise. Et si le droit français se montre laxiste sur la question en envoyant une première lettre mettant en garde, la rigueur à l'allemande applique la tolérance zéro pour les méchants destructeurs des labels pompes à fric en réclamant directement des sommes mirobolantes - pouvant aller de 400 à plus de 5000 euros.

Quoi faire, comment faire, et surtout savoir ce que les Allemands considèrent comme illégal ou pas en matière de téléchargement vous aidera peut-être à faire le point quand vous recevrez l'infamânte et désagréable lettre de paiement - ou même avant, pour éviter, justement, de la recevoir.


C'est quoi, télécharger illégalement en Allemagne?

Contrairement à la France, où c'est le fait de télécharger une oeuvre qui est illégal, en Allemagne, l'illégalité réside dans la propagation de la-dite oeuvre sur internet. Enfin, ça, c'est la théorie. Dans la pratique, le téléchargement est aussi très largement sanctionné. 
gema-téléchargement-illégal
La GEMA vous enlève même la joie de regarder des vidéos sur Youtube...
Pourquoi ce flou artistique sur les frontières de ce qui appartient à un téléchargement illégal, légal ou laissé faire? Tout simplement parce que chaque oeuvre allemande a sa propre association de défense des droits d'auteur. Et évidemment, ils ne s'entendent pas sur la définition du concept ni sur la politique à mener. Le maître en la matière, 'est la GEMA, l'équivalent de la SACEM, qui a décidé l'augmentation des tarifications des droits pour les boîtes de nuit sous prétexte d'une restructuration plus "juste" des droits d'auteur. Je ne vous raconte pas le tollé en Allemagne, et surtout à Berlin, où la vie nocturne est intense.
La GEMA est aussi à l'origine du blockage de vidéos sur Youtube, sous prétexte que les droits musicaux n'ont pas été accordé. En Allemagne, il vous faudra ruser, via un VPN par exemple, pour pouvoir profiter de la liberté qu'internet offre au contenu des sites de vidéos.

Téléchargement illégal: l'Allemagne n'est pas laxiste en la matière !

Autre différence majeure: en France, vous recevez un rappel à l’ordre par courrier avant de recevoir une amende - le temps de vous calmer grave sur vos téléchargements et de nettoyer votre ordinateur. En Allemagne, il la font plus mesquine: votre courrier annonce la couleur du flouze à verser maintenant, avec tous les détails méticuleux de l'heure du méfait: adresse IP, heure, date... difficile de dire "C'est pas moi que j'ai téléchargé". L'agréable missive porte un joli petit nom: Abmahnung wegen Filesharing

On trouve beaucoup de réactions sur la toile en la matière. Panique, incompréhension, et parfois même des petits malins qui ont juste pris la connexion internet sous leur nom dans une coloc de gens pas très respecteux des lois et se retrouvent à payer des sommes exorbitantes au nom de leur (ex) amis de loyer.
On peut même se retrouver coupable de ne pas avoir assurer la bonne sécurité de notre réseau internet: en 2009, la Cour fédérale allemande avait condamné un internaute allemand parce que son réseau WI-FI avait été utilisé à son insu pendant son absence pour du téléchargement illégal ! 

La technique utilisé pour récupérer les fonds est très simple: "Payez ou sinon..." Sinon vous devrez vous acquitter d'une somme monstrueuse. Alors forcément, les plus flippés s'empressent de faire le virement demandé de 1200 euros, avant que la facture monte à 5000... Certaines entreprises en font leur fond de commerce et s'amusent à passer leur temps à dénoncer les téléchargeurs aux cabinets d'avocats, contre grosse prime. Charmant !

Aucune protection de vos données privées en cas de téléchargement illégal en Allemagne

Et c'est là le pire de la question. Car en cas de téléchargement illégal, les fournisseurs d'accès à internet donne très facilement les informations les plus privées: coordonnées de l'utilisateur, date, durée, horaires, adresse IP, type de téléchargement (voilà, arrêtez de télécharger du porno, cépabien!)... C'est une vraie violation de la vie privée à laquelle on assiste !

Cela peut conduire à tous les débordements possibles. En Août dernier, un cabinet d'avocat avait déclaré qu'ils publieraient sur internet la liste des personnes contre qui leurs clients avaient entamés des poursuites pour téléchargement illégal - quelques 150 000 personnes étaient concernées, et pas du menu fretin, évidemment, mais des membres de partis politiques, du clergé et du personnel diplomatique.

Utiliser les informations personnelles à des fins de chantages et pour créer de la peur, on sait ce que ça a donné dans le passé. 


Que faire quand vous recevez un Abmahnung?

que-faire-téléchargement-illégal-allemagne

1) Ne l'ignorez pas !

C'est la PIRE chose à faire. L'avertissement émane d'un cabinet d'avocats - pas une bande de clampins et de p'tits rigolôs qui font des blagues caca-pipi au téléphone. Il y a donc une raison sérieuse à la dite missive. Une adresse IP qui vous est attribuée a été fournie par votre fournisseur internet - si l'accusation est justifiée, elle doit être clarifiée.

2) Faites super gaffe à la date limite communiquée !

La lettre vous fait part d'une date limite de réponse, souvent très courte. Dépéchez-vous d'y répondre, car après la date limite, vous pouvez vous retrouver engagé dans poursuites judiciaires plus sérieuses, qui peuvent impliquer des coûts supplémentaires.

3) Ne contactez le cabinet d'avocat en question par vous-même

En règle générale, le contact direct est inutile. D'autant plus qu'ils ne sont pas très causant avec le premier clampin venu, ces gens là. Et cela peut être interpreté en votre défaveur.
Et NON, ce n'est pas parce que vous êtes un pauvre petit étudiant français qui a du mal à parler schleu, que vous arriverez à enjôler le cabinet d'avocat. Le charme français fonctionne surtout sur les charmantes Polonaises - pas sur un Allemand droit dans ses bottes qui vous réclame le montant d'un SMIC pour une bête histoire de tube de Britney Spears téléchargé.

4) Contactez un avocat spécialisé

Recevoir et gérer un Abmahung suite à un téléchargement illégal en Allemagne est un sujet complexe. Un avocat spécialisé (ou spezialisierten Rechtsanwalt) connaît la situation juridique actuelle et peut vous conseiller en conséquence. Généralement, il vous acquittera de votre amende. Vous n'aurez plus qu'à le payer lui, environ 200 euros - déjà mieux que 1200 !
Chaque ville dipose d'un nombre impressionnant d'avocat spécialisés en la matière.
Je vous conseille d'utiliser ce moteur de recherche d'avocats afin d'avoir celui qui correspond à vos attentes.


Si vous souhaitez en apprendre plus sur le sujet, lisez tout simplement cet article très détaillé sur la question (en allemand, désolée..).

Comme à l'habitude, n'hésitez pas à me laisser des commentaires ou à faire tourner cet article ! Surtout si vous avez des potes dans la mouise avec un Abmahnung !