S'approvisionner en porduits français à l'étranger

Comment faire, combien ça coûte, à qui s'adresser? Toutes les réponses ici !

Notre Dossier sur Berlin et les Livres

Embarquez les 10 meilleurs Guide de Berlin dans votre aventure Outre-Rhin

Itinéraires berlinois

Rainbow Berlin vous donne ses conseils de visites pour voir Berlin autrement !

Envie d'aventures excitantes dans Berlin ?

Rainbow Berlin vous emmène visiter Berlin autrement: brasserie abandonnée, dépot de trains à l'abandon, Eisfabrik...

Ecrivez sur Rainbow Berlin

La plume vous démange? Vous avez des choses à dire? Rainbow Berlin cherche de nouveaux rédacteurs! Pour les détails, c'est par ici !

Affichage des articles dont le libellé est Berlin à la Française. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Berlin à la Française. Afficher tous les articles

dimanche 16 février 2014

12 raisons de détester Berlin

Je déteste Berlin !

Berlin attire tout le monde: des artistes en quête d'inspiration, des pseudos révolutionnaires à la recherche d'idéologies, des étudiants qui viennent picoler de la mauvaise bière pas chère, des stagiaires en webmarketing, des gens paumés qui se cherchent, des familles bien-comme-il-faut qui suivent le patriarche embauché à la Deutsche Bahn ou à Bayer AG,  des Espagnols qui fuient leur économie moribonde, des Polonais et des Ukrainiens qui bossent au black. Bref, de tout.

Et tout ce petit monde semble très enthousiaste de vivre dans la capitale la plus cool d'Europe. La plus cool? Permettez-moi de relativiser, avec 12 raisons de détester Berlin


1. Parce que de mai à septembre, il est impossible d'aller dans Mitte à cause des hordes de touristes - et de pickpockets. Non pas que Mitte soit un quartier particulièrement fréquenté par les Berlinois, mais bon, là n'est pas la question...


2. Parce que Berlin vend son âme pour construire des appartements de luxe, au détriment des lieux de rencontre des Berlinois: le Kater Holzig chassé de son bâtiment, l'East Side Gallery abattue pour des considérations financio-débiles, le Tacheles fermé...


3. Parce que le prix de la vie augmente deux fois plus rapidement que les salaires, chassant les anciens habitants toujours pour loin dans la banlieue - les forçant parfois même jusqu'à la quitter pour des villes moins chères comme Lepzig ou Hambourg. Du coup, difficile de vivre à Berlin avec les 450€ que ton entreprise consent à te payer...


4. Parce qu'en dehors des stages, et malgré tous nos conseils, il n'y a quasiment pas de travail à Berlin.  Enfin, du travail, si. C'est le travail rénuméré qui manque. Et vivre d'amour et d'eau fraîche, ça ne paye pas le loyer...


5. Parce qu'à Berlin, il n'y a pas de salaire minimum, et ton boss le sait très bien. D'ailleurs, il te le dit clairement que si t'es pas contente, t'as qu'à aller pointer au Arbeitsamt. Et puis, tu travailles déjà par Passion (avec un grand P), ça devrait te suffire, nan?


6. Parce que les Berlinois ont un problème de travaux-ite aigue. Que ce soit un aéroport dont l'ouverture est repoussée d'année en année, un allongement de la ligne de métro qui bloque toute la Unter den Linden ou un château dont personne n'en a rien à cirer, la ville compte pas moins de 100 000 lieux qui font du bruit, de la poussière et qui dérangent tout le monde.


7. Parce que 6 mois à vivre avec 4 heures de luminosité par jour, ça plombe le moral, même si les marchés de noël, les patinoires et autres distractions hivernales aident à supporter.


8. Parce qu'à Berlin, on préfère payer pour une extension de ligne de metro qui ne servira qu'aux touristes, alors qu'on attend toujours une rénovation et une amélioration des connexions avec la proche banlieue (ceux qui se sont retrouvés plus d'une fois coincé en plein vent glacial de février sur le quai gelé de Buch me comprendront)


9. Parce qu'à Berlin, si tu ne parles pas fliessend deutsch sans accent, t'es un faux Berlinois. Même si tu habites à Berlin depuis 10 ans, que tu y travailles, que tu y payes tes impôts, que t'y envoie tes enfants à l'école, que tu votes aux municipales, que tu participes à différentes associations citoyennes. T'auras toujours un connard d'Allemand pour te rappeler que "ça" ne signifie rien et "ça" ne fait pas de toi une Berlinoise, et que tu devrais rentrer dans "ton" pays.


10. Parce que tu n'en peux plus de voir de plus en plus de petits vieux tirer chariots et cabas chargés de bouteilles pour récupérer une misérable Pfand de 0,08€ sur une Pils bien allemande, pour pouvoir acheter de quoi manger. Car, comme 30% d'Allemands, ils vivent dans une précarité honteuse et humiliante, à cause de ces lois  Hartz IV dont on vante les qualités "révolutionnaire", "économiquement juste" et "flexi-sécuritaire" en France.


11. Parce que tu ne peux pas acheter 15 exemplaires par jour du Straßenzeitung, et que quitte à le faire, et à ta grande honte, tu vas pas l'acheter à la nana clairement clocharde mais au type avec son chien rigolo qui a de grands yeux larmoyants. T'as honte, vraiment.


12. Parce que t'en as marre d'entendre parler Français. Partout. Tout le temps. Et généralement pour dire des énormités. Alors quand un compatriote te demande le chemin du Berghain, tu fais semblant que tu sprichst pas französisch ou tu les envoies à Marzhan. Ca change rien, mais ça te fait marrer.


Et vous, qu'est ce que vous détestez à Berlin?

Vous avez aimé cet article? Restez informé des nouveautés berlinoises grâce à la newsletter mensuelle !

mardi 10 décembre 2013

[Jeu concours] Gagnez 2 colis de produits français pour Noël

produits français à l'étranger

Noël approche, et au milieu de toutes ces odeurs de Glühwein, de ces friandises de Saint Nicolas et du marzipan au chocolat, il y a quelques choses qui me manque: du foie gras. Et de la confiture de figues. Et du pâté. Et du fromage. Et des papillotes. Et des carambar (les carambar me manquent toujours, en fait)

Comme tous les expatriés, qu'ils habitent Berlin ou pas, j'ai dû mal à me contenter de la nourriture locale. Commencé en Novembre, nous livrons aujourd'hui notre deuxième article sur la façon de se procurer des produits français à l'étranger.

C'est le site Mondizen que nous avons essayé et présentons avec 2 chouettes cadeaux à gagner, 2 colis de produits français, d'un valeur approximative de 100€ chacun.

Mondizen: tous les produits français à portée de clics

Mondizen, c'est un site qui vend des produits français pour les gens qui, comme nous, n'habitent pas en France et à qui il manque la douceur de l'habitude ou la sécurité des produits français.

Mondizen envoit ses colis de produits français sur toute la planète, à l'exception de quelques destinations très difficiles comme l'Afghanistan ou certains pays d'Afrique en proie à une grande instabilité.

produits français à l'étranger

Gros avantage du site de produits français Mondizen: tous les produits français y sont présents, du foie gras aux DVD en français, de Sophie la Girafe aux livres d'aide à l'expatriation, en passant par les confitures, les coquillettes, les carambar, le vin. Bref, tout, et pas seulement pour régaler l'estomac.

Ajoutons à cela la possibilité d'organiser des envois groupés pour minimiser les frais, et payer par paypal pour simplifier le processus d'achat et hop, vos produits français qui arrivent en 72 heures sur votre paillasson étranger. TADAM !

Gagnez des colis de produits français d'une valeur de 100€ chacun

Mondizen vous propose aujourd'hui de gagner un des deux colis suivants, d'un valeur unitaire de 100€

Colis 1: 1 confit de canard + une terrine lapin aux pruneaux + 1 bouteille de champagne + 2 paquets de bonbons Haribo + 1 paquet de biscuits Lu

Colis 2: 1 bloc de foie gras + 1 terrine au piment d'espelette + 1 bouteille de champagne + bonbons haribo et biscuits

Ca vous tente?

Comment participer ?

C'est tout simple
  1. Inscrivez-vous à la newsletter de Mondizen
  2. Likez la page Facebook de Mondizen
  3. Likez la page Facebook de Rainbow Berlin
  4. En commentaire à cet article, complétez la phrase suivante: "Le produit français qui me manque le plus à l'étranger est..."
  5. N'oubliez pas de nous laisser un moyen de vous contacter quand vous aurez gagné
Une fois ces 5 étapes validées, ayé, vous êtes inscrit pour de bon et en lice pour gagner un colis de produits français.

Les 2 vainqueurs de ces colis de Noël seront tirés au sort, donc tout le monde a sa chance !

Vous avez jusqu'au 18 Décembre 23:59 pour participer.

Hé, et puis, laissez pas vos amis dans la mouise, n'oubliez pas de partager avec vos petits copains expats !


Vous avez aimé cet article? Restez informés des nouveautés berlinoises grâce à la newsletter mensuelle !







dimanche 17 novembre 2013

Mes Courses en France ou Jean-Mich-Mich?

Produits Français en Allemagne

J'aime vivre en Allemagne. Beaucoup. Mais au niveau gastronomique, je suis fustrée. Bien qu'on trouve des kebab, des burgers, du Glühwein, des Currywurst, de la Fleisch avec des Kartoffeln et autres Kaffee-Kuchen, il me manque quelque chose: tous ces produits du quotidien avec lesquels j'ai grandi et dont j'apprécie les saveurs - et les souvenirs qu'ils m'évoquent. Seul un expatrié Français peut parler de la poésie qu'évoque la courbe brune d'un Carambar...

Ce qui fait qu'à chaque fois qu'une connaissance française me rend visite et me demande si elle doit "ramener quelque chose", j'ai une liste longue comme le bras de produits français qui me manquent.

Mais parfois, les connaissances, les amis, la famille, ne viennent pas pendant de looongs mois. Et s'ensuit un long désert gastronomique. Et en ce moment, alors que les fêtes pointent, c'est le désert gastronomique. Alors on s'est dit que c'était le moment de trouver un plan B pour s'approvisioner en produits made in Französisch.

Aujourd'hui, nous testons Mes Courses en France. Est-ce que ça peut pallier à Jean-Mich-Mich qui vient tous les 6 mois? Voyons voir...

Mes Courses en France: un concept simple

Mes Courses en France, c'est un concept simple: ce petit site au design très sympathique propose aux Français habitant en Allemagne - et aux Allemands férûs de la France et de la gastronomie française - de choisir et se faire livrer des produits français. Directement sur le pas de leur porte, de Prenzlauer Berg à Munich, de Cologne à Franktur am Oder. En 48 heures. Oui Mônsieur, oui Mâdâme, les envies de foie gras, ça ne peut attendre !

mes courses en france

Mes Courses en France propose le meilleur des produits français de grandes marques bien connues et de quelques petits fabricants régionaux. La boutique est divisée par type de produits. Dans épicerie salée, les rillettes d'oie cotôient le saucisson pur porc, le foie gras et les escargots mais aussi les apéricubes et les chips Belin; dans l'épicerie sucrée, les palets bretons, les carambars et les crêpes dentelle me font de l'oeil; dans beauté et bien-être, je me réapprovisione en savon de Marseille. Bref, un site de courses Französich même mieux achalandé que les Galeries Lafayette de Berlin.

Niveau prix, si cela reste plus cher qu'un supermarché en France, les prix de Mes Courses en France sont bien plus avantageux que ceux qu'on peut trouver à Berlin. A titre d'exemple, pour le panier que nous avons choisi, nos courses de produits français nous auraient coûtées 61.30€ aux Galeries Lafayette et autres magasins spécialisés à Berlin contre 53.61€ avec frais de livraison sur Mes Courses en France. Un petite économie, certes, mais quand même. Et au moins, je n'ai pas besoin de me trimballer mes courses, elles arrivent directement sur mon paillasson !

Testons Mes Courses en France

La grande question est donc: est-ce que Mes Courses en France sera vraiment capable de remplacer Jean-Mich-Mich, qui trouve d'ailleurs toujours moyen de renverser le pâté dans sa valise?

Je me connecte sur le site, avec un peu d'appréhension et commence par me balader dans les rayons pour voir si tous mes produits préférés sont disponibles. Chocolat Poulain, ok; Carambar, ok; vrai et bon saucisson, ok; coquillettes, ok... Et oui, tous les produits français de ma liste sont sur le site. Il manquerait peut-être juste les gâteaux de La Bien Nommée, mais c'est chipoter. Jean-Mich-Mich qui n'a jamais beaucoup de place dans sa valise peut aller se rhabiller ! Cette fois, j'aurais tout d'un coup.
Jean-Mich-Mich 0; Mes Courses en France 1

Ce qui m'intéresserait aussi, ce serait un abonnement régulier, histoire de ne pas avoir à me soucier de re-faire une commande dans 4 jours 3 mois. Et éviter les déserts gastronomiques, les dimanches d'hiver sans chocolat chaud Poulain, les apéritifs sans Apéricubes et saucisson. Mais non, cela n'existe pas sur Mes Courses en France. Peut-être une idée à mettre en place? En tout cas, là, Mes Courses en France ne fait pas mieux que mon pote Jean-Mich-Mich.
Egalité et balle au centre.

L'heure du choix a sonné. En 5 minutes, les 18 produits de ma liste sont dans mon panier. En 2 minutes, c'est payé par paypal. Et en 48 heures, ça m'attend dans mon entrée. Côté rapidité, rien à dire. Ma commande arrive bien emballée, les produits bien protégés dans leur papier. Et cette fois, pas de pâté renversé. Juste parfait ! D'ailleurs, le chat m'a aidé à déballer.
Jean-Mich-Mich 0, Mes Courses en France 2.

Voici la sélection des (quelques) produits français qui me manquent le plus à Berlin. Saurez-vous tous les reconnaître?

Moralité: On va se passer des services de Jean-Mich-Mich et garder un oeil sur Mes Courses en France et ses prometteurs développements. Bon, je vous laisse, le chat s'attaque au saucisson.


Cerise sur la Schwarzwalderkischetorte: testez vous aussi les services de MesCoursesenfrance.com avec un bon d'achat de 5€ pour la première commande. Pour obtenir cette promo sur le site Mes Courses en France, envoyez-nous un email via la page de contact. Le code vous parviendra par retour de mail.


Le jeu du soir (bonsoir)
A votre avis, combien d'heures le paquet de Carambar survivra chez moi avant de décéder de sa belle mort? (je vous aide: pas beaucoup...)


Vous avez aimé cet article? Restez informés des nouveautés de Noël grâce à la newsletter mensuelle !


mercredi 30 octobre 2013

Berlin est à Nous: la naissance d'un web-TV 100% francophone

web-tv berlinoise berlin est à nous

Berlin est une ville qui fourmille de projets d'entrepreneurs. Berlin est aussi une ville qui fourmille de Français. Qui parfois, ne parle pas allemand, d'ailleurs. De ce double constat est né un chouette projet qui mérite bien un petit article: Berlin est à Nous.

Et si on vous en parle ajourd'hui, c'est que Rainbow Berlin - ou plutôt moi, la nana qui écrit, quoi - va se prêter à l'aventure et s'occuper de la rubrique "Ca c'est Berlin": des reportages sur Berlin, où vous découvrirez pleins de lieux berlinois chouettes, de bars insolites, de bâtiments abandonnés, de trucs et de choses sur Berlin.

Toute une équipe de choc sera en action pour vous donner les clefs de Berlin: des émissions culinaires dédiées aux spécialités régionales allemandes, des débats de société et politique allemande en français pour mieux comprendre l'Allemagne, des portraits d'anonymes ou de célébrités francophones habitant Berlin et tellement plus !

Parmi eux, notamment, notre amie accro à la Bière, Nat, bloggeuse de l'excellent Bière Berlin and Rock'n'Roll, qui s'occupera, elle, de petites reportages sur les lieux, produits et spécificités françaises à Berlin. Une bonne excuse pour se gaver de fromage, Nat?

Le projet est en lancement et ça travaille dur pour vous faire la plus belle web-TV de tout internet (en toute modestie)

Et cerise sur la Schwarzwälderkirschetorte: vous verrez ma bouille ! Rien que pour ça, ça vaut le détour, non?

Mais vous pouvez déjà nous aider !

Comment? C'est simple !

Déjà, en partargeant cet article sur le net pour informer tous vos potes de ce projet excitant. Vous pouvez aussi nous rejoindre sur la page Facebook de Berlin est à Nous, pour aimer le projet, suivre son avancement, voir participer à l'aventure, et, si le coeur vous en dit, nous soutenir en faisant un petit don.

Pendant encore un petit mois sur notre page KissKissBankBank, vous pouvez nous aider à démarrer cette aventure de fooolie, même pour une somme aussi petite et insignifiante que 1€ !

Tous les détails de la collecte et des principaux postes de dépenses sur disponibles sur KissKissBankBank, en toute transparence.

On compte sur vous pour que je devienne la prochaine Laurence Ferrari pour que ce projet fasse jour !


N'oubliez pas notre super Jeu Concours pour notre Premier Anniversaire: 40€ à gagner en bons d'achat Zalando. Pour participer, c'est par ici !








mardi 29 octobre 2013

Comment se faire des amis à Berlin?

amitié berlin

Si la question semble deséspérée, elle n'est pourtant pas dénuée de sens. Juste debarqué à Berlin, qui, loin de sa famille, de ses enfants, de son environnement familier, ne se sent pas un peu perdu, parfois? Tout le monde a besoin d'un pote de beuverie pour aller picoler au Prater ou au Cassiopea, un wing man pour draguer à Mauerpark ou Tiergarten, une amie pour vous aider à supporter de longues heures dans le froid avant de vous faire recaler au Berghain.

Donc, aujourd'hui sur Rainbow Berlin, on vous donne quelques pistes pour vous faire des amis à Berlin. Voilà, bonnes cuites avec vos nouveaux copains !

Les groupes facebook franco-berlinois

La communauté francophone berlinoise est très présente sur les réseaux sociaux, et facebook reste la façon Nummer Eins de les contacter. D'autant qu'en plus d'être grande, la communauté des Français de Berlin sur Facebook est très active: entre proposition d'un verre à boire, demande de baby sitting, spamming débile et/ou drôle (ou pas), et autres ventes de meubles Ikea seconde main et de vélos, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin, d'une nouvelle table basse à un pote de picole.

Il ne vous reste plus qu'à leur proposer d'aller descendre quelques bières ensemble, voir une expo, forcer l'entrée du Katzerholzig de concert... Réponses (presque) garanties - gens barrés (définitivement) garantis.

Trois groupes principaux

La communauté Couchsurfing berlinoise

Couchsurfing est connu comme une plateforme mettant en relation d'un côté des gens cherchant un endroit où dormir durant un voyage, de l'autre, des locaux ayant un canapé, un matelas gonflable, un lit de dispo à leur proposer. Un moyen de visiter un endroit de façon plus humaine et plus authentique.
Ce que l'on sait moins sur Couchsurfing, c'est que leurs nombreux forums contribuent largement à la vivacité locale, favorisent les rencontres entre gens d'origines différentes. Couchsurfing organise aussi beaucoup d'événements, que cela soit fait par les modérateurs de Couchsurfing, ou à l'initiative des couchsurfeurs.

Un petit message sur le forum de Berlin, et tadaaam: vous voilà avec des amis tous beaux, tous neuf (et pas Français)

Squatter les évenements Erasmus

La réputation des Erasmus n'est plus à faire. Les rencontres lors de soirées se concrétisent souvent par un début d’amitié. C'est fou comme une cuite rassemble les gens (tout comme s'endormir dans les buisson du Tiergarten ensemble - comment ça, ça sent l'expérience vécue?). Si les amitiés se lient facilement, elles se délient malheureusement tout aussi rapidement, car nombre d'entre eux rentrent au bercail passé les 6 mois. Mais l'ambiance fêtarde est garantie !
Tous les événements peuvent être trouvés sur Facebook, avec le mot clef Erasmus.

Participer à des Stammtisch

Les Stammtisch sont ces évenements qui vous permettent de rencontrer quelqu'un qui parle une langue que vous souhaitez apprendre, et dont vous parlez une langue qu'il/elle souhaite apprendre. Une sorte d'échange de bons procédés, dans une ambiance décontractée. Autour d'un verre, la langue de Goethe s'apprivoise plus facilement, la langue de Molière s'explique sans détours.
Et si votre Stammtisch-buddy est cool, pas de raison de ne pas devenir amis!

Pour trouver la prochaine Stammtisch sur Berlin, simplement taper Stammisch Berlin dans la barre de recherche de Facebook. Et tadaaam !

S'inscrire à des assocations locales

Berlin est pleine d'associations qui structurent la vie quotidienne de nombreux d'habitants. S'il est trop tôt, avec votre allemand balbutiant, pour vous inviter aux cours de relaxation (oui, oui, parfaitement,  de la relaxation en allemand), certaines associations sont plus ouvertes aux étrangers:
  • l'AEGEE Berlin est une association pour l'Europe composée essentiellement de jeunes. Ils se rencontrent tous les mardis soir pour picoler discuter. Les détails sont sur le site AEGEE Berlin.
  • Berlin Accueil fait par des Francophones pour des Francophones
  • Les associations des universités accueillent des licenciés en dehors de l'université. Par exemple, le site de la Technische Universität Sport a de nombreux sports proposés, du volley à la danse de salon, vous permettant de recontrer de nombreuses personnes - et améliorer votre allemand. Un bon niveau de base dans la langue de Goethe est cependant requis pour suivre les cours.


Bah alors, qu'est ce que vous faites encore là? Allez, hop, sortez un peu, rencontrez des gens !


N'oubliez pas notre super Jeu Concours pour notre Premier Anniversaire: 40€ à gagner en bons d'achat Zalando. Pour participer, c'est par ici !







samedi 31 août 2013

Quand on s'aperçoit qu'on est devenu Allemand...

Être Allemand

Vivre à Berlin en tant que Français, ce n'est pas tous les jours facile. Cela est difficilement percevable, mais entre la France et l'Allemagne, il y a plus de différences que l'on pourrait penser. Même si on ne pend pas le drapeau français à la fenêtre, il faut bien l'admettre, nombre de Français à Berlin essayent de recréer un environnement francophone/français dans leur chez eux. Mais après quelques années, à l'occasion d'un retour en France, on s'aperçoit qu'en fait, ben, on est peut-être devenu un peu germain, nous aussi.

Symptôme numéro 1: le passage piéton, cet interdit

Tu traverses le passage piéton seulement, et seulement, dans le petit bonhomme est rouge. Même si ton tram part devant ton nez. Même si t'es en retard. Même s'il n'y a aucune voiture qui arrive. Surtout - surtout - s'il y a des parents avec des mômes, parce que les faiseurs de mini-humains sont hyper agressifs quand tu oses montrer le mauvais exemple. Evidemment, quand tu rentres en France, ben, tes potes se fichent de toi parce que tu restes planté comme une idiote au bord du trottoir alors que la rue est vide.
Ampelmann Berlin
Après Merkel, les deux pires rabat-joies d'Allemagne

Symptome 2: sprechen Sie Français?

Entschuldigung, gemütlich et autres Würst sont entrés dans ton vocabulaire. Rien à faire, tu ne sais plus dire "pardon" et le mot "agréable" ne semble pas définir assez précisément ce que tu ressens, parce que "gemütlich", ça correspond parfaitement. En France, ta famille et tes amis te prendront au mieux pour un/e alien, au pire pour un/e sale prétentieux/se, à émailler de la sorte tes conversations de Germain. Ca sert à rien de leur dire que tu ne le fait pas exprès, ils ne te croiront pas.

parler français à Berlin
Y'a des jours où je me demande si je parle toujours Französisch

Symptome 3: la Pfand, ce préciiiieuuux

Tu collectionnes les bouteilles de plastique et en verre vides. Y'en a partout chez toi et tu fais deux visites annuelles au supermarché du coin pour les ramener. A chaque fois, t'as l'impression d'avoir gagné au loto en voyant tous ces chiffres s'aligner sur ton Pfandbon, alors que non, cet argent, tu l'avais déjà donné lorsque tu as acheté la bouteille à la base. Quand t'es étudiant, tu passes dans les festivals berlinois, les Open Air de la capitale et tous les Volkspark pour récupérer ces bouteilles vides et pouvoir arrondir tes fins de mois. Et tout le monde trouve ça normal. De retour en France, il te faudra un bon moment avant d'arrêter - et un autre bon moment pour trouver comment arrondir tes fins mois tout en buvant des restes de bières gratos au parc (on cherche encore...)

la Pfand à Berlin
En chemin vers Netto pour ramener toutes les bouteilles de la fête d'hier

Symptome 4: la tri-ite aigue

Tu tries tes déchets. T'as pas le choix, ton proprio allemand est passé deux mille fois pour t'enguirlander parce que tu avais mis du plastique dans la poubelle grise au lieu de la jaune, et tes plantes mortes dans la poubelle bleu au lieu de marron. Comment il savait que c'était tes déchets? Aucune idée, mais t'as pas trop envie de savoir. Toujours est-il que tu sais maintenant: poubelles bleues pour le papier et le carton, poubelles marron pour les déchets végétaux, poubelles noires ou grises pour les déchets non recyclables et poubelles jaunes pour le plastique. De retour en France, t'as bien 5 minutes de flip à chaque fois qu'il faut que tu amènes tes déchets aux containers; et tu rentres dépité de tous les avoir mis dans la même poubelle, ces fichus déchets que tu avais trié avec soin.

trier ses déchets en Allemagne
L'exercice le plus dur de l'univers après le Rubix Cube: où mettre son déchet? Achievement unlocked en mode bourré.

Symptome 5: je suis une pédale

Tu fais du vélo, tout le temps, par tous les temps. Il pleut, il neige, il vente, il fait 45°C ou -25? Peu importe ! Tu pédales pour aller au boulot, tu pédales pour rentrer à la maison, tu pédales pour aller faire les courses, tu pédales pour aller en soirée (dont tu reviens en titubant le vélo à la main). En vélo, en Allemagne, tu te sens le roi de la route - et des trottoirs. Piétons et voitures doivent s'incliner devant le pouvoir de ton guidon et tu connais toutes les pistes cyclables de la ville. En France, après 4 collisions frontales avec des piétons maussades, t'as abandonné l'idée de pédaler sur les trottoirs. Après 6 accidents mineurs (ou pas) avec un conducteur fou, t'abandonnes l'idée de pédaler sur la route. Et tu laisses ton vélo dans la cave et prends un pass navigo. A toi les odeurs de pipi et les rames bondées... yeaah...
Vélo à Berlin
Les Fahrrad à Berlin, c'est un peu un bien commun. Si le vôtre n'est plus là, prenez celui du voisin

Symptome 6: je suis une pédale II

Limitation de vitesse? C'est quoi? Sur l'autoroute, pied au plancher, tu fais Berlin-Hambourg en 90 minutes dans ta berline. Après 4 amendes sur un Paris-Toulouse, tu réapprends le sens des petits panneaux ronds rouges et blancs. Comment ça le 130 n'est pas la vitesse minimum autorisée?

Autoroute en Allemagne
Ach, Mônsieur Schmidt, che crois que vous chavez trop forcher sur la pédale, ach ja !

Symptome 7: désordres alimentaires

Kebab matin, midi et soir. Avec des légumes croquants et frais et une petite sauce au Knoblauch par dessus. Alors en France, quand on te gâche ton plat favori avec des frites dégueulasses et qu'en plus on te demandes 6 euros pour ce truc pas bon... ben, tu pètes un peu les plombs.

Kebab à Berlin
Du pain, de la viande délicatement parfumée, une petite sauce et des légumes frais. Qui a dit que le kebab, ce n'était pas un repas équilibré?


Et toi, t'as été contaminé par d'autres petites manies allemandes?





jeudi 15 août 2013

De l'utilité de s'inscrire sur le Registre des Français de l'Etranger

Ambassade de France à Berlin

Ça y est, vous y êtes: Berlin! A vous les petites berlinoises, les plaisirs de l'Eté berlinois à la plage, les super films au Freiluftkino, les soirées endiablées au Berghain et les lieux abandonnés pleins de mystères.
Mais avant d'être un Berlinois bien comme il faut, il vous faudra effectuer des démarches administratives indispensables.

Aujourd'hui nous continuons avec notre série d'articles sur les tracasseries administratives à faire à votre arrivée à Berlin - ou toute autre ville allemande.

Au programme de ce jour: l'inscription sur le registre des Français de l'Etranger !

Pourquoi s'inscrire sur le Registre des Français de l'Etranger?

S'inscrire sur le Registre des Français de l'Etranger est surtout avantageux pour qui reste à Berlin - et plus généralement à l'étranger - pour une durée assez longue. Si vous venez à Berlin pour à peine quelques mois, pour un séjour Erasmus ou pour faire jeune fille au pair, l'inscription sur le Registre des Français de l'Etranger n'a pas vraiment d'avantages pour vous et est une tracasserie administrative inutile. Je me suis moi-même inscrite qu'après deux ans de vie à Berlin, quand j'ai commencé à travailler et qu'il était clair que je n'allais pas rentrer de sitôt en France.

L'inscription au registre des Français établis hors de France n'est pas obligatoire. Vous pouvez vivre sans, ça ne pose pas (moins) de problèmes. Du moins, en Allemagne.
Autrefois appelée Inscription Consulaire, cette démarche est gratuite - et étrangement simple. Elle est valable 5 ans, renouvelables, évidemment.

Les avantages qu'elle procure sont surtout administratifs:
  • S'identifier comme étant sous la protection consulaire de la France et être inscrit dans le dispositif de sécurité mis en place par le poste consulaire en cas de crise, ce qui, en Allemagne, ne s'avère pas indispensable, mais l'est dans des pays un peu plus dangereux. 
  • Obtenir ou renouveler vos documents français, tel que passeport et carte d'identité, directement dans votre pays de résidence, sans avoir besoin de retourner en France. Pratique quand on vient de vous voler votre portefeuille au Berghain (ou de le perdre, cette histoire n'est pas très claire)
  • Accéder à des prestations réservées aux Français de l'Etranger, comme l'octroi de bourses scolaires (parents, je crois avoir retenu votre attention) ou l'inscription sur la liste électorale d'une commune en France
  • Recevoir les informations du poste consulaire sur la situation sécuritaire du pays (de ce côté, c'est calme en Allemagne) et sur les principaux événements ou échéances concernant les Français (comme les élections)
  • S'inscrire sur la liste électorale des Français de l'Etranger. Les expatriés ont depuis 2012 le droit d'être représentés à l'Assemblée Nationale par leurs propres députés. L'inscription permet aussi de voter pour les élection présidentielle, européenne et les référendum sans avoir à retourner en France. Lors de votre inscription sur le Registre, vous avez aussi le droit de garder votre inscription sur la liste électorale de votre région, si vous le souhaitez.

Comment s'inscrire sur le registre des Français de l'Etranger?

Comment s'incrire sur le Registre des Français de l'Etranger

L'inscription sur le Registre des Français de l'Etranger se fait soit par un déplacement au consulat, soit par correspondance, soit par télécopie ou soit par courriel.
Pour vous inscrire, il vous faudra justifier de votre identité, de votre nationalité française et de votre résidence dans la circonscription consulaire en fournissant avec le Formulaire d'inscription les documents suivants :

  • la copie intégrale de votre acte de naissance
  • la photocopie de votre carte d’identité et de votre passeport,et le cas échéant, du certificat de nationalité française
  • la copie du livret de famille pour les personnes mariées ou les parents célibataires (le cas échéant)
  • un justificatif de domicile soit votre Anmeldung ou alors d’une facture récente de téléphone, gaz, électricité, contrat de location, relevés bancaires etc.
  • une photo d’identité (35 x45 mm) ressemblante
  • une enveloppe timbrée à votre nom et adresse pour l’envoi de la carte consulaire
Vous recevrez une carte d’inscription attestant que vous êtes placé sous la protection consulaire française et sur laquelle figure votre NUMIC (NUMéro d’Inscription Consulaire), numéro strictement personnel qui vous permet de vous identifier et d’accéder, par internet, à votre dossier administratif (sur le site MonConsulat)

Avouez que je vous ai enlevé une épine du pied - et probablement sauvé d'une tracasserie administrative inutile :)





vendredi 14 juin 2013

Pute, Baiser et autres mots allemands qui nous font ricaner


Les joies de vivre entre la culture allemande et la culture française sont nombreuses. Et parmi tant d'autres, les mots sont un facteur d'étonnement et de rire constant (et de gêne, parfois...). Les mots, certes, mais surtout, leur signification. Porteurs de sens complètement divers, il est toujours étrange de tomber, en Allemagne, au détour d'un rayon de supermarché ou dans un espace public bien-comme-il-faut, sur des mots qui, en Français, auraient choqués ou qui s'affichent plutôt dans des endroits tels que les toilettes.
Je vous emmène aujourd'hui faire un petit tour d'horizon de ces mots Allemand qui font ricaner les Français.

Vous reprendrez bien un morceau de Pute?

Je ne peux pas m'en empêcher, quand je suis dans un supermarché allemand, d'aller faire un tour au rayon viande: sur les barquettes en plastique s'étalent le mot en gros le mot "Pute". Non, nos amis allemands ne sont pas encore des cannibales - quoiqu'avec ce qu'on met dans la viande de nos jours, je ne serai pas surprise de trouver un bout d'humain, mais bref.
Non, Pute, en allemand, signifie tout simplement... dinde. Je vous passe la blague facile de "Toutes les putes sont des Pute, hahaha" et je vous fais part du faux-amis inversé, qui doit sûrement bien faire rire nos équivalents germanophones Outre-Rhin: pute, en allemand, se dit "Hure"; et la Hure, en Français, c'est la tête de cochon.
Décidément, on ne quitte pas le champ lexical de la viande...

Tu veux Baiser?

Apparemment, on peut baiser dans une boulangerie, en Allemagne. Lupanar caché, façade pour traite de "Pute", distributeur hipster de bisous, Street Art à la Peace and Love ? Non, non, rien de tout cela. Baiser, en Allemagne, si c'est en effet une douceur, elle est non sexuelle, mais plutôt gustative: das Baiser, c'est la meringueEst-ce pour évoquer le goût sucré des baisers des jeunes filles Françaises? Je n'en doute pas ! Et vu que je ne suis pas une experte en matière de meringue (parce que pour (les) baiser(s), je me défends plutôt bien), je vous encourage à aller faire un p'tit tour sur le Blog de Messer Gaster; elle vous a même préparé une petite histoire de la meringue !
Mais que ce soit un baiser ou une "Baiser", le deux krümelen beim Abbeißen (c'est pas facile de placer un jeu de mot franco-allemand...)

Préservatif, est-ce que j'ai une gueule de préservatif?

La Pariser Platz, c'est une des places les plus connues de Berlin: au pied de la Brandenburger Tor et bordée par l'ambassade de France, c'est là où tous les touristes se retrouvent forcément un jour (et les pick-pockets...) et où se déroule nombres de manifestations et événements, dont le fameux 14 Juillet français.
Mais Pariser Platz, ça ne signifie pas seulement la Place des Parisiens... mais aussi la Place des... Préservatifs ! Hé oui, Pariser signifie aussi "préservatif" dans la langue des Deutsch ! Un clin d'oeil aux moeurs supposées légères des habitants de la capitale Française ?


Vous avez des mots allemands (ou français, qui sait, vous êtes peut-être un Allemand francophile) qui vous font ricaner, sourire, vous gênent ou vous surprennent ? 





dimanche 3 mars 2013

Trouver un boulot à Berlin sans parler allemand: pari tenu !

Disons-le tout de suite: trouver un travail à Berlin sans parler allemand, c'est peu comme essayer d'enfiler un slip à un kangourou; on a vu plus simple ! Surtout qu'avec 12% de chômage, Berlin est une des villes allemandes les moins idéales pour trouver un travail. 
Mais il y a des possibilités d'emploi à Berlin sans parler un mot d'allemand. Si si! Par contre, il vous faudra parfois faire des concessions: changer de secteur, accepter une position inférieure, voir (re)prendre les cours d'allemand..

Petite note d'espoir pour les non-germanophones: plusieurs RH m'ont confirmé que les entreprises sont prête à aller chercher LA perle rare pour les postes les plus demandés, même si elle ne parle pas allemand. Développeurs, "native speakers", marketing online... les secteurs liés à l'internet sont ceux qui sont recrutent le plus, et où les postes pour non-germanophones sont les plus courants.

Mais ne désespérez pas, ô amis non-germanophones ! Voici une sélection de pistes et de sites d'emplois qui vous aideront à trouver quelque chose de convenable.

Trouver un boulot à Berlin sans parler allemand

  • Stepstone dispose d'une quantité élevée d'offres de tout genre. Filtrez simplement avec le mot clef "Französisch".
  • Job in Berlin offre des jobs à Berlin seulement pour les francophones. Malheureusement, leurs offres ne sont pas mises à jour souvent.
  • Le Pôle Emploi International propose aussi quelques jobs en Allemagne, mais les offres de travail pour Français à Berlin assez sont rares.
  • Top Language Job, modeste site mais disposant de quelques offres de travail pour francophones à Berlin
  • LinkedIn: on ne le répète pas assez, mais les réseaux sociaux fonctionnent très bien en Allemagne. Beaucoup d'entreprises allemandes postent leurs offres sur les réseaux sociaux. C'est comme ça que j'ai trouvé le mien, d'ailleurs.
  • Pour un petit boulot, baby-sitter ou professeur particulier, le site des petites annonces de la Gazette de Berlin dispose d'offres intéressantes pour arrondir les fins de mois.

Et autres idées de recherche d'emploi pour francophones

Beaucoup de grandes entreprises internationales sont installées en Allemagne et plus particulièrement à Berlin: Alstom, Eurovia, Gaz de France, Peugeot, Sodexo, Storck, Ebay, les Galeries Lafayettes, Coca Cola et Universal Music à titre d'exemple.
Si ces entreprises recrutent sur des postes non-germanophones et intéressants, il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus. Mon conseil: postulez mais gardez un plan B dans votre poche arrière.

Essayez les call centers berlinois. Si travailler dans un call center est loin d'être le définition du job rêvé, ceux de Berlin payent relativement bien. Et ne sont pas très regardant quand aux qualifications de votre cv: parler la langue Française, savoir l'écrire correctement et être courtois envers les clients sont souvent les seuls attributs qui vous seront nécessaires. 
Travailler dans un call-center à Berlin vous donnera le temps (et l'argent) de prendre des cours d'Allemand et donner ainsi à vos candidatures plus de chances au près des recruteurs.
Quels call-centers recrutent des Français à Berlin? Booking.com, eBay, SNT, eKomi Ltd et Zalando sont les cinq principaux. Air Berlin et Lufthansa cherchent aussi, bien qu'en moindre mesure, des Franais.

Autres sites d'emplois à Berlin

Parce qu'ils ne sont pas vraiment spécialisés dans la recherche de travail à Berlin pour francophones, je ne les ai pas cités plus haut. Cependant, ils méritent d'être notés et essayés.





mercredi 23 janvier 2013

Echange interblogaux: regards croisés sur la journée franco-allemande

journée-franco-allemande

Juliette est Dame de CDI et cinéphile (elle est aussi tarée, mais ça n'a rien à voir). A ses heures perdues, elle tient aussi le blog Cinephiledoc, joyeux mélange de jargon professionnel, de conseils de lectures, de réflexions sur l'éducation nationale et son métier, de plaisirs cinéphiles et autres trucs hétéroclites. Le tout très bien écrit - n'est pas qui veut une ancienne élève de prépa littéraire, après tout !
Pour la journée franco-allemande du 22 janvier, nous avons décidé de faire un échange interblogal d'articles. Juliette vous retransmet donc son expérience de cette journée qu'elle a, en tant que Dame du CDI, organisé dans son collège en France, mais aussi ses souvenirs et ses réflexions autour des relations France-Allemagne. De mon côté, je livre sur son blog ma vision de Française infiltrée Outre-Rhin dans la société allemande.

La longue introduction sur le sujet

Hier avait lieu le 50ème anniversaire de la journée de l'amitié franco-allemande. Le 22 janvier, on célèbre depuis 1963, et le couple De Gaulle / Adenauer, les liens entre France et Allemagne. Même si je fais un effort considérable de remémoration, je n'ai pas le souvenir, ni au collège, ni au lycée, d'avoir assisté à des manifestations d'ampleur ce jour-là dans les établissements scolaires que j'ai pu fréquenter... en tout cas, cela m'a beaucoup moins marquée que les voyages à Fribourg, et que les échanges linguistiques qui nous conduisaient jusqu'à Stuttgart, Ulm et Heidelberg.

Je ne me souviens pas vraiment d'une intervention d'un de mes professeurs d'allemand successifs sur le sujet. Bien-sûr, on nous parlait souvent du couple franco-allemand à la télévision, mais ce qui me reste aujourd'hui, c'est davantage un souvenir "rétroactif", que je n'ai pas directement, mais qu'on a importé dans ma tête comme si je l'avais vécu en direct, celui de Mitterrand et d'Helmut Kohl. Je n'ai pas beaucoup suivi les relations Schröder/Chirac, Merkel/Sarkozy, Merkel/Hollande, je sais juste, d'après ce que j'en lis succinctement dans la presse, qu'elles sont plus ou moins au beau fixe selon les périodes...

J'ai passé peut-être les deux tiers de ma scolarité à faire de l'allemand, et pourtant il m'en reste beaucoup moins de souvenirs qu'en anglais. Je sais à peu près saluer quelqu'un et connait un minimum de vocabulaire de base, je peux comprendre une conversation - quant à y répondre, c'est une autre paire de manches - je connais le début de L'Ode à la joie et de la Lorelei par coeur et quelques éléments de la géographie allemande me semblent plus simple à situer que des départements français, certains des compositeurs, des cinéastes et des écrivains germanophones sont parmi mes préférés, et si je détestais traduire du Thomas Mann, le même exercice avec une page de Stefan Zweig me paraissait beaucoup plus agréable.

Toute cette longue introduction, pourquoi ? 

D'abord, parce que nous avons convenu d'un échange d'articles, Sky de Rainbow Berlin et moi-même, à l'occasion de cette journée : moi sur la manière dont j'ai passé la journée de l'amitié franco-allemande, en dépit d'un bon rhume et d'un torticolis, elle, sans doute de manière plus marquante, en direct de la capitale allemande. Dès que son article sera en ligne, je rajouterai le lien.

Ensuite, parce que, malgré mon peu d'inclinations pour la grammaire allemande, qui est restée l'un des obstacles dans l'absolue bonne entente entre l'Allemagne et moi, je voulais faire découvrir cette culture aux élèves, en collaboration avec le collègue qui enseigne au collège. Voici donc le déroulé de l'organisation de cette journée :

La journée franco-allemande au collège

D'abord, le collègue est venu me voir : il organise un jeu concours, à destination des élèves germanistes mais pas que, sur la géographie (placer des villes sur une carte) et la culture allemande. Le jeu était organisé à partir de ce lundi et jusqu'à début février. Les élèves peuvent gagner des livres et des places de cinéma. Concours mis à disposition au CDI.

J'ai donc voulu donner plus de portée à cette action : dès la fin de la semaine dernière, j'ai mentionné la journée dans le Buzz de Mermoz (ndl: le journal du collège) et sur le portail E-SIDOC du collège, et nous avons décidé d'étendre les animations à toute la semaine.
J'ai mis à disposition des élèves des livres documentaires et de fiction sur l'Allemagne, depuis les guides et les biographies jusqu'aux contes de Grimm et d'Hoffmann. Exposition décorée de monuments allemands et d'une guirlande de drapeaux français et allemands. Elle était en place vendredi dernier, avant le week-end.

J'ai créé moi aussi des jeux. L'un confronte des photos de monuments français et allemand qui ont à peu près la même fonction (arc et porte, château, institution, station télé ou radio, etc.) : il faut trouver la nationalité des deux, dire qui ils sont et où ils se trouvent à partir des indices, la petite phrase en dessous. Le 2e jeu est un qui est-ce ? : on doit retrouver à partir d'une photo et d'une petite phrase le nom de la personne, compositeur, écrivain, etc.

J'utilise l'exception pédagogique pour projeter avec le collègue d'allemand des extraits de l'émission Karambolage, dans le cadre de l'atelier cinéma, ce mardi et ce jeudi.
Il devait y avoir un repas allemand à la cantine, mais visiblement le chef a attribué le fish and chips à nos voisins d'outre-Rhin.
J'assisterai à la remise des prix du concours, début février, avec le collègue et la principale.


Voilà, je pense n'avoir rien oublié dans l'organisation de cette semaine thématique, si ce n'est que maintenant, j'ai très envie de regarder à nouveau La Vie des autres, un magnifique film que je vous recommande de tout coeur. 

Tschüss ! 

A toi, Sky !





lundi 14 janvier 2013

La Galette des Rois à Berlin: sachez enfin où en trouver une !

Galette des Rois à Berlin

Chose promise, chose due: en ce lundi gris (mais enneigé), je vous fais un post sur la Galette des Rois à Berlin: où en acheter une bonne, une pas (trop) chère, une qui ai l'air française, quand vous ne voulez pas/ne savez pas/n'avez pas le temps de la faire vous même (rayer le(s) mention(s) inutile(s)).
Car justement, dimanche, dans mon chez-moi berlinois, c'était Galette des Rois. Mon but était d'initier mes amis, dont aucun n'est français, à cette merveilleuse tradition. 
Et croyez-moi quand je vous dis que pour trouver une Galette de Rois à Berlin, qui représenterait toute la saveur de la France, ça a été toute une galère !

La Galette des Rois des Galeries Lafayette

Galette des Rois - Galeries Lafayette Berlin
Mon idée première était d'aller aux Galeries Lafayette de Berlin, comme je l'avais fait l'année dernière. Bien que c'est un endroit que je n'apprécie guère, je sais que ce magasin Français installé à Berlin a des Galettes des Rois à peu près potables: outre un choix assez varié de Galettes des Rois industrielles et peu chères, leur espace gourmet vend des Galettes des Rois plus "traditionnelles" (ne nous voilons pas la face, elles sont loin d'être faites maison), certes pour une dizaine d'euros, mais meilleures.
Avec la carte de fidélité des Galeries Lafayette (gratuite), vous avez des avantages tels que réduction sur tout le magasin (4% de mémoire) et offre package spécial.

Cependant, cette année, fallait que la France représente, vous voyez. Donc j'ai décidé d'aller zieuter à gauche à droite, sur le web, dans mes connaissances pour trouver LA Galette des Rois berlinoise parfaite à offrir à mes invités.

Infos pratiques:

Adresse: Friedrichstr 76-78 - Berlin Mitte

Galettes des Rois vendues du 2 au 19 Janvier 2013

Galettes industrielles au rayon Gourmet: à partir de 3,00 euros

Galettes à la Patisserie:
22cm: 9,95 euros
22cm à la pomme: 10,95 euros
28 cm: 15,00 euros

Offre spéciale Carte de fidélité: Galette 22cm + 1 bouteille de Ladubay La Petite Bulle pour 16,50 euros.

La Galette des Rois Aux Délices Normands: siiiii bonne !

Galette des Rois Aux Délices NormandsCa m'a prit un peu de temps, mais j'ai fini par trouver une boulangerie-pâtisserie berlinoise qui me ferait de bonnes Galettes des Rois: Aux Délices Normands. L'adresse m'a été donnée par un ami d'un ami d'un ami etc. Une boutique loin loin loin dans Berlin, à Steglitz-Zehlendorf. Si j'avais visité leur site internet avant d'aller leur commander deux Galettes des Rois pour mon petit événement Français, j'aurais vu que le propriétaire, Didier Canet, avait au total 4 boulangerie-pâtisseries dans Berlin, dont certaines plus proches de chez moi. Mais bon, bref !
En tout cas, les Délices Normands ne mentent pas à leur réputation et aux nombreux prix qui leur ont été décernés: leurs Galettes des Rois sont délicieuses ! Un vrai retour en enfance pour moi et un véritable succès pour mes amis Berlinois (comme vous pouvez le voir sur la photo, la Galette n'a pas fait long feu !). Je n'avais pas mangé d'aussi bonne Galette des Rois depuis longtemps, et j'étais surprise de voir que c'était à Berlin que j'en retrouvais le goût !
Une adresse que je vous conseille pour une bonne Galette des Rois à Berlin, définitivement !

Infos pratiques:

Toutes les tailles existent, de la Galette des Rois individuelle pour Berlinois(e) célibataire à la grande Galette des rois gigantesque pour réunion de famille.

Quant aux prix, en tant qu'indication, j'ai payé ma galette de 28 cm 16,50 euros. Les prix peuvent varier d'une boulangerie-pâtisserie à une autre.

Je vous conseille de faire une pré-commande, car leur stock en Galette des Rois part très vite !

Steglitz
Berlinerstraße 49 - 14169 Berlin
T. 030 / 81 15 073
Lun.-Ven. 06-18h
Sam. 06-14h, Dim. 08-16h

Charlottenburg
Neue Kanststr. 26 - 14057 Berlin
T. 030 / 32 60 54 44
Lun.-Ven. 06.30-18h
Sam. 06.30-14h, Dim. 08-16h

Wilmersdorf
Pfalzburger Str.76 - 10719 Berlin
T. 030 / 88 62 70 54
Lun.-Ven. 07-18h
Sam. 07-16h, Dim. 08-16h

Dalhem
Ihnestr. 29 - 14195 Berlin
T. 030 / 83 22 82 12
Lun.-Ven. 6.30-18h
Sam. 07-18h, Dim. 07-18h

Bäckerei Der Franzose

Galette des Rois à Der FranzoseLe grand Google m'avait aussi recommandé la pâtisserie Der Franzose. Je n'ai pas trouvé sur la toile de commentaires m'informant de leur réputation ou de la qualité de leur Galette des Rois - ou de leurs produits en général. Sans compter que Der Franzose est encore plus loin dans Berlin qu'Aux Délices Normands. Non mais vraiment, qui va jusqu'à Lichtenrade? Même par amour des Galettes des Rois, j'avais pas le temps ! A essayer l'année prochaine, du coup ! A moins que l'un d'entre vous ait une expérience à partager sur cette pâtisserie?



Et vous, vous avez des bons plans Galette des Rois à Berlin à partager?





mercredi 28 novembre 2012

La Semaine du Film Français à Berlin Edition 2012


C'est reparti pour un tour ! La Semaine du Film Français de Berlin démarre demain, le 29 novembre 2012 et jusqu'au 5 Décembre.
Crée en 2000 à l'initiative de l'institut Français, la Semaine du Film Français de Berlin est un festival non compétitif qui présente une trentaine de films, dont une quinzaine d'avant-première, en présence des acteurs et des réalisateurs. Les films n'ont pas à être Français à proprement parler, mais francophones. Du coup, dans la liste, vous retrouvez aussi des films en provenance de Québec, de Belgique et de Suisse.
Cette année est un peu spéciale pour le festival, puisqu'il s'inscrit dans le 50ième anniversaire du Traité de Versailles
Intéressé? Alors place aux infos pratiques ! 
Comme à l'habitude, n'hésitez pas à partager vos retours d'expérience sur la Semaine du Film Français de Berlin dans les commentaires, sur notre facebook, ou notre twitter !

Programmation de la Semaine du Film Français de Berlin

Pour voir toute la programmation, jour par jour, par cinéma, vous pouvez vous rendre sur la page très bien faite du site internet de la Semaine du Film Français à Berlin.

En attendant, voici la liste complète des films français que vous pourrez voir cette semaine à Berlin. Pour avoir plus d'infos sur les films, cliquez tout simplement sur le lien à côté de la photo.










































Cinémas participants à la Semaine du Film Français de Berlin

Où voir un film français pendant la Semaine du Film Français de Berlin? Rainbow Berlin vous dit tout !

Cinéma Paris

Adresse: Kurfürstendamm 211, 10719 Berlin
Tel.: 030 881 31 19
Prix: entre 9€ et 8€ - Matinées à 4 €
S'y rendre: U1 Uhlandstraße, U3+BUS Uhlandstraße, S+BUS Savignyplatz
Plus d'infos sur la programmation

Filmtheater Am Friedrichshain

Adresse: Bötzowstraße 1, 10407 Berlin
Tel.: 030 428 451 88
Prix: entre 9€ et 8€ - Matinées à 4 €
S'y rendre: Bus 200 Bötzowstrasse, M4 Am Friedrichshain, M10 Arnswalder Platz
Plus d'infos sur la programmation

Rollberg

Adresse: Rollbergstraße 70, 12049 Berlin
Tel.: 030627 046 45
Prix: entre 9€ et 8€
S'y rendre: U8 Boddinstrasse
Plus d'infos sur la programmation

Institut Français Berlin

Adresse: Kurfürstendamm 211, 10719 Berlin
Tel. : 030885 902 0
Prix: 3€
S'y rendre: U1 Uhlandstraße, U3+BUS Uhlandstraße, S+BUS Savignyplatz
Plus d'infos sur la programmation

Kino International

Adresse: Karl-Marx-Allee 33, 10178 Berlin
Tel.: 030 24 75 60 11
Prix: entre 9€ et 8€
S'y rendre: U Schillingstraße, S+U Alexanderplatz, S+U Jannowitzbrücke
Plus d'infos sur la programmation

Kino Arsenal

Adresse : Potsdamer Straße 2, 10785 Berlin
Tel.: 030 26 955 100
Prix : 6,5 € / Membres 4,5 €
S'y rendre : S+U Potsdamer Platz, bus M41, M48, M85, 200, 347
Plus d'infos sur la programmation